Accueil Culture Scènes

Quand une bibliothèque abrite l’histoire d’une vie

En héritant de la bibliothèque de sa grand-mère, Tatjana Pessoa découvre que ces milliers de livres dévoilent l’histoire de sa famille, entre Portugal et Angola. Elle en tire une pièce, « La Bibliothèque de ma grand-mère » au Théâtre de Liège.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

U n vieillard qui meurt, c’est comme une bibliothèque qui brûle  », médite un proverbe africain que fait aujourd’hui mentir Tatjana Pessoa avec la pièce La Bibliothèque de ma grand-mère . En effet, pas de combustion définitive d’une mémoire ici puisque la metteuse en scène a hérité des dizaines de livres de son ancêtre et en a fait le point de départ d’une enquête qui part sur les traces de Wanda Gamboa Pessoa Chaves, née en 1920 et décédée en 2017. «  Le jour de l’enterrement de ma grand-mère, à Lisbonne, je suis entrée dans son appartement et j’ai cherché à la retrouver dans ses livres

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs