Accueil

Abus sexuels dans l’Eglise française: 330.000 victimes depuis 1950

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Sans la parole des victimes, notre société serait encore dans l’ignorance ou dans le déni », a rappelé Jean-Marc Sauvé, président de la Commission indépendante sur les abus dans l’Eglise (CIASE). C’est cette parole qui a été « la matrice » du travail de la CIASE, ayant recueilli en dix-sept mois 6.500 appels ou contacts de victimes ou proches et procédant à 250 auditions longues ou entretiens de recherche.

La commission Sauvé, qui a publié ce mardi ses conclusions accablantes, estime à 216.000 le nombre de victimes mineures de clercs et de religieux depuis 1950. Le nombre grimpe à 330.000 si l’on ajoute les personnes agressées par des laïcs travaillant dans des institutions de l’Eglise (enseignants, surveillants, cadres de mouvements de jeunesse…).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs