Accueil Économie Entreprises

Les pompiers de Liège réclament le contrat fantôme de Stéphane Moreau

Après seize ans d’absence, l’intercommunale d’incendie liégeoise veut mettre un terme à sa relation contractuelle avec Stéphane Moreau, en congé de son poste de secrétaire général. Elle vient de le mettre en demeure de fournir une copie de son contrat, qu’il serait seul à posséder.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

L’intercommunale d’Incendie de Liège et Environs (IILE) a l’intention d’en finir au plus vite avec le contrat qui la lie toujours à Stéphane Moreau, l’ancien patron de Nethys. Elle vient d’envoyer, via huissier, un courrier un peu sec à l’intéressé pour qu’il reconnaisse la rupture de la relation contractuelle ou accepte d’envoyer une copie du contrat de travail, qu’il aurait emporté lors de son départ en congé. Une demande à laquelle il n’a jusqu’ici jamais donné suite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Tamo guillaume, mardi 5 octobre 2021, 23:29

    Le fait d'être secrétaire général d'une intercommunale et d'emporter chez soi l'unique exemplaire de son contrat avec l'institution devrait être de nature à justifier une faute. Le refus de délivrer celui-ci devrait quant à lui permettre de qualifier cette faute de "grave".

  • Posté par stals jean, mardi 5 octobre 2021, 21:48

    Moreau, Stéphane pour les intimes... Depuis que ce patronyme (lié entre autre à PUBLIFIN-NETHYS) est entré dans l'Histoire des escrocs notoires et patentés de la politique, des Intercommunales publiques, semi publiques, celles vendues au privé pour le franc symbolique ou presque, celles partagées entre larrons presque tous de la bonne ville de Liège, "Chicago sur Meuse" pour les initiés, bien des années se sont écoulées.... l'usine à casseroles (pour sur, en inox 18/8) que ce fils "spirituel" et renégat de "papa Daerden" traine comme autant de trophées de guerres, donnent à penser que la "Justice" devrait se farcir plusieurs disques durs de quelques téraoctets chacun de données servant de preuves à charges, afin lui remettre à nouveau le ticket pour le Centre Pénitencier le plus proche...Même chez les pompiers ce mec a su allumer le feu de la colère...c'est inouï... Quant au millions accumulés ce sera pour lui aussi: "circulez y a rien à voir" ...

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 5 octobre 2021, 22:16

    On verra ce qu’il advient des propos diffamants lorsque la justice aura vérifié tout cela. Jusqu’à présent aucune condamnation. Reste que tout ce cinéma semble justifié pour obtenir une nomination …. Par une organisation qui semble bien incapable de gérer ses archives …. Tiens, Faway est un nom …. Et cette diabolisation de Stephane rappelle un Guy de Seraing finalement blanchi … petit monde dont souffre la région liégeoise … á la vente de VOO, combien vas-t-on ajouter à l’addition des pertes de valeurs à charge de Dermagne et ses copains …

  • Posté par Otte Gérard, mardi 5 octobre 2021, 21:29

    Après 16 années, y'a plus le feu au lac ! Le bon vieux temps des copies au papier carbone (émission de CO2 ?) est révolu. Je crois rêver... NON, c'est un cauchemar .

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 5 octobre 2021, 21:10

    J'ai toujours cru qu'on signait des contrats à plusieurs (au moins 2). Comme quoi on peut se tromper ...

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs