Accueil Monde Proche-Orient

Proche-Orient: des colons israéliens ultra-violents font régner la terreur

Un Palestinien de trois ans a été blessé la semaine dernière dans une attaque de colons contre un village palestinien des territoires occupés. Ce cas d’ultraviolence est loin d’être isolé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Un enfant de trois ans, qui dormait dans sa maison, a pris une pierre en pleine tête fin septembre. Deux villages palestiniens dans la région d’Hébron ont connu une attaque d’une extrême violence. Selon l’organisation Breaking the silence et les médias israéliens, des dizaines de colons israéliens, masqués selon les images, ont fait irruption sur les lieux, sans raison connue. Ils ont jeté des pierres sur les habitants, des voitures, les habitations… Des Palestiniens ont répondu, utilisant les mêmes projectiles. Dans des vidéos, on voit des hommes des deux camps se jauger et de jeter les uns vers les autres dans une tension extrême. Certaines pierres ont la taille de pavés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs