Accueil Sports Football Diables rouges

La défense des Diables : un chantier au point mort

Alors que se profile une opposition face au trio Mbappé-Benzema-Griezmann en demi-finale de Nations League, les doutes sont toujours aussi grands au sujet de la défense vieillissante des Diables rouges. Une défense qui n’a pas encore été rajeunie par Roberto Martinez à un an du Mondial 2022.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Un marronnier. La défense belge est devenu le sujet principal autour duquel observateurs et supporters ne cessent de débattre. Parce qu’au fil des mois, des compétitions et de la retraite de Vincent Kompany, tout le monde a pris conscience de la priorité du chantier. Entre ceux qui veulent faire table rase en mettant à la retraite internationale les trentenaires et ceux qui craignent que la jeune garde ne soit pas à la hauteur, les discussions vont bon train. Faut-il pousser vers la sortie le trio Alderweireld-Vermaelen-Vertonghen ou faut-il le conserver pour une passation de pouvoir en douceur ? Vaste débat. Sur lequel le sélectionneur catalan n’a pas beaucoup avancé en septembre. Et encore moins en octobre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , mercredi 6 octobre 2021, 8:53

    Ces pseudo journalistes sportifs. Castagne en défense centrale, ridicule. Trop d occasions concèdées contre de petites équipes, ridicule car les joueurs ne font pas les mm efforts que contre des grosses équipes. Comme vous ne savez pas quoi dire, il faut bien inventer des problèmes pour justifier son salaire.

  • Posté par Weissenberg André, mercredi 6 octobre 2021, 8:34

    Pas que la défense! En misant tout en permanence sur RL en attaque, Martinez rend l'équipe belge ultra-prévisible. De plus, les ratés chroniques de RL rendent les Diables rouges aussi moins efficaces qu'ils pourraient l'être avec une attaque moins prévisible. Pourquoi ne pas tenter le 3-4-3 en alignant 3 attaquants devant? Histoire de déboussoler les Bleus ...

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs