Accueil Sports Football Diables rouges

La déclaration étonnante de Kevin De Bruyne: «Je n’étais pas tellement déçu après l’élimination des Diables rouges face à l’Italie à l’Euro»

Une parole qui mérite davantage de précisions, sous peine de faire polémique. Ça tombe bien, KDB s’est livré à cœur ouvert…

Temps de lecture: 2 min

La Belgique n’est pas parvenue à se qualifier pour le dernier carré de l’Euro 2020 de football, le 2 juillet dernier. À Munich, les Diables rouges se sont inclinés 1-2 contre l’Italie. « Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour pouvoir jouer du mieux possible, mais nous ne pouvions pas faire plus que cela à ce moment-là », a déclaré Kevin De Bruyne lors d’un entretien exclusif accordé à nos confrères de HLN. « La Coupe du monde en Russie était, à mon avis, le meilleur moment pour gagner quelque chose avec l’équipe nationale. Lors des derniers Championnats d’Europe, nous n’étions tout simplement pas dans la meilleure forme de notre carrière. Et cela concernait plusieurs joueurs clés. En ce sens, je n’étais pas si déçu que ça ».

Un discours qui peut tout de même paraître étonnant pour un joueur évoluant au sein d’une équipe nationale qui n’a encore jamais gagné un trophée… « Pour ma part, je suis arrivé en sélection souffrant d’une fracture du nez et de l’orbite de l’œil gauche après la finale de la Ligue des champions. Et après trois matches, j’ai contracté une blessure encore plus lourde à la cheville contre le Portugal. Face à l’Italie, j’ai joué sous infiltrations (NDLR deux). Si j’avais su à l’avance à quoi ressemblerait ma cheville par la suite, je n’aurais pas joué ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir