Accueil Opinions Chroniques

Anuna is back

Le climat, une affaire trop grave pour que les hommes blancs vieux hétéros et qui n’y connaissent rien s’en occupent ? Anuna De Wever a frappé fort, mais elle maintient : les privilégiés qui occupent le pouvoir sont aveugles et ne résoudront pas la crise.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

Début 2019, des milliers de jeunes ont envahi chaque semaine les rues de Bruxelles et d’autres villes belges, brossant les cours au nom du climat. Déçus à l’époque par l’absence de position belge dans les forums internationaux et d’objectifs ambitieux pour l’action contre le réchauffement, ils se sont mobilisés d’un coup, à la surprise générale. Avec comme moteur, le sentiment d’avoir été trahis par les promesses non tenues du monde politique. Une figure s’impose alors au nord comme au sud du pays : celle d’une jeune anversoise – qui se présente très vite comme « binaire », ni garçon, ni fille – répondant au nom d’Anuna De Wever – rien à voir avec Bart –. Marquée profondément par l’action et les messages de Greta Thunberg, l’adolescente de 17 ans devient une figure de proue, rejointe très vite par un alter ego francophone, la Namuroise Adelaïde Charlier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 7 octobre 2021, 19:53

    Il y a peu, Anuna Dewever declarait encore ne pas savoir si elle etait un homme ou une femme. Peut etre qu’elle devrait se regarder dans un miroir.

  • Posté par Pillois Martine, jeudi 7 octobre 2021, 19:45

    Si Mr Verhulst ne peut émettre d'opinion car il n'est pas un scientifique, à quel titre Melles De Wever et Charlier interviennent-elles ?

  • Posté par lambert viviane, jeudi 7 octobre 2021, 17:56

    Est-ce la position de Anuna De Wever ou celle de Béatrice Delvaux ? Lire l'article du Knack et la réponse dans De Morgen, c'est y répondre. Je préfère l'original à la copie.

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 7 octobre 2021, 17:37

    Au fait, "une affaire trop grave pour que les hommes blancs vieux hétéros et qui n’y connaissent rien s’en occupent", ce n'est pas une forme de racisme, d'attaque de genre, d'âge ? Que fait Unia ? Car quand on parle d'homosexuel, noir, etc., ça c'est du racisme et un crime contre le genre... Mais les "woke", eux, ils peuvent tous se permettre, c'est ça ?

  • Posté par Joinneau Freddy, jeudi 7 octobre 2021, 17:33

    QUAND ELLES AURONT TOUTES DEUX PRIS DE LA BOUTEILLE, NOUS LES RETROUVERONS FAISANT DE LA POLITIQUE COMME NOTRE COÛTEUX MINISTRE HENRY

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs