Accueil Opinions

Johann Chapoutot: «Le complotisme vient répondre à une quête de sens»

Dans son essai « Le grand récit », l’historien Johann Chapoutot montre comment le complotisme, l’illimitisme ou le déclinisme ont comblé le vide laissé par l’effondrement des religions révélées et politiques.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 7 min

Jeté dans un monde qui le dépasse, l’homme s’est raccroché à des « grands récits » religieux ou politiques, qui donnaient sens à son bref passage sur Terre, qui cartographiaient sa position dans le monde. Ils se sont effondrés. Mais sa quête de sens n’a pas disparu pour autant…

Avec le christianisme, l’homme occidental a longtemps disposé d’un grand récit impeccable, qui lui faisait supporter toutes les souffrances dès lors qu’il savait que la vie éternelle serait épatante. Mais il y a eu deux guerres mondiales, qui ont fait douter de la Grande Promesse… Le christianisme est la religion de la sortie de la religion ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs