Accueil Pandora Papers

Un offshore pour compléter la collection de l’agent Henrotay

L’agent, doublement inculpé dans deux instructions belges en cours, détient depuis 2001 une société basée aux îles Vierges britanniques. Qui était restée totalement sous les radars depuis 20 ans.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

En février dernier, Le Soir et De Standaard consacraient une vaste enquête aux constructions fiscales de l’agent de joueurs belge Christophe Henrotay. Monaco, Luxembourg, Pays-Bas, Chypre, Royaume-Uni, les commissions qu’il empoche lors de chaque transfert se perdaient dans des routes labyrinthiques, sur lesquelles les Football Leaks permettaient de jeter un regard inédit. Mais il manquait au moins une pièce au puzzle, qui fait surface grâce aux Pandora Papers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs