Accueil Sports Football Diables rouges

Cette fois, les Diables n’entendent plus se faire piéger comme des Bleus

Le traumatisme de la demi-finale de Coupe du monde 2018 reste ancré dans les esprits côté belge. A l’époque, les hommes de Roberto Martinez avaient buté sur l’ultra réalisme des futurs champions du monde français. Les retrouvailles très attendues auront pour terrain de jeu un Final 4 de Nations League. Un mini-tournoi qui commencera à prendre la saveur que lui conférera le résultat de ce jeudi à Turin. Où le match se déroulera devant 2.200 supporters belges sur un total de 14.500 spectateurs.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 6 min

Pour la cinquième fois depuis l’après-Guerre, les Diables auront l’occasion de disputer une demi-finale. Officiellement, celle d’un tournoi étalé sur 13 mois. Un tournoi à coulissement double, comprenant le prélude d’une phase éliminatoire par poules (Danemark, Islande, Angleterre) suivie d’un Final 4 (Espagne, Italie, France, Belgique, soit 3 équipes championnes du monde et d’Europe). Une formule empruntée aux grands sports américains. Dans ces conditions, on peut difficilement comparer cette présence dans le dernier carré d’une jeune compétition (dont le palmarès fut étrenné en juin 2019 par le Portugal), avec les grandes heures du football belge : l’Européo italien de 1980 (finale), le Mundial de 1986 (4e place) au Mexique ou la dernière grande performance en date, à la Coupe du monde russe (3e place). Tout au plus le schéma de la compétition proposé en cette fin d’été indien entre Milan et Turin, se rapproche-t-il de l’Euro 1972 à 4 équipes, organisé sur le sol belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 7 octobre 2021, 23:37

    Hé bien c'est encore raté. Certains, c'est à dire tous les défenseurs, se sont fait avoir de nouveau comme des gros bleus.

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs