Accueil Planète

La Belgique plaide pour une interdiction des Pfas au niveau européen

Les Pfas, soupçonnés de nuire à la santé humaine, pourraient être poussés dans les oubliettes de l’histoire. Avec d’autres pays, la Belgique demande l’interdiction des usages non-essentiels de ces polluants très persistants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Alors que la Flandre se débat toujours avec la pollution historique de l’usine 3M à Zwijndrecht, près de Gand, la Belgique a demandé à l’Europe de se saisir du dossier des Pfas (substances poly- et perfluoroalkyles). L’appellation recouvre une famille d’environ 4.000 produits chimiques toxiques pour l’environnement utilisés dans de nombreuses applications comme les imperméabilisants des vêtements de pluie, les mousses anti-incendie, certains emballages alimentaires etc. Ces substances extrêmement persistantes dans l’environnement « peuvent avoir des effets nocifs sur la santé humaine », a rappelé mercredi la ministre wallonne de l’Environnement qui s’exprimait au nom de notre pays au cours du conseil des ministres de l’environnement à Luxembourg.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs