Accueil Sports Football Diables rouges

Dans quelle serrure la «clé» De Bruyne doit-elle rentrer?

Maître à jouer des Diables rouges, Kevin De Bruyne sera peut-être la clé d’un Belgique-France qui s’annonce, comme en 2018, très fermé sur le plan tactique. De quoi, peut-être, pousser Roberto Martinez à changer ses plans et tenter un pari, en repositionnant KDB dans le milieu du jeu aux côtés de Witsel, de Tielemans… ou à la place d’un des deux ? Peut-être.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

À Turin, Kevin De Bruyne sera encore une fois l’élément le plus fort, celui qui pourra tout changer contre la France. Plus qu’un Eden Hazard en quête d’un nouvel élan et d’un Romelu Lukaku qui ne brillera que sous la lampe du génie gantois. Roberto Martinez en a parfaitement conscience, Didier Deschamps également.

Avant d’affronter les Bleus, il semble inimaginable que le Catalan n’ait pas préparé un plan, une surprise du chef comme celle qui l’a mené vers son heure de gloire face au Brésil en 2018. C’est l’instant, c’est le moment de jouer ses meilleures cartes et piéger ainsi le sélectionneur français qui avait parfaitement lu le jeu de son opposant il y a trois ans. Logique, Martinez l’avait dévoilé quelques jours auparavant face à Neymar & co.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs