Accueil Société

Homme en fuite: une autre ville ferme ses écoles et ses services publics

Le suspect serait originaire de Waregem, selon le bourgmestre de la commune.

Temps de lecture: 1 min

L’identité de l’homme suspecté d’être armé à la haute école Vives à Courtrai est connue, ont indiqué jeudi la police et le parquet. « Mais il n’est pas question de menace. » Il n’a toutefois pas encore été trouvé. Selon le directeur de l’école, Joris Hindryckx, cité par Het Laatste Nieuws, le suspect est un jeune de 18 ans avec des problèmes mentaux. « Dans le bus, il a dit à un de nos étudiants avoir à faire quelque chose dans notre haute école. Puis est descendu du bus à hauteur du campus. Pour cette raison, nous ne pouvons prendre aucun risque. »

La police mène toujours une importante opération de recherche, après avoir reçu un appel jeudi matin.

Le suspect serait originaire de Waregem, selon le bourgmestre de la commune. « L’auteur présumé des faits serait originaire de Waregem. Je parle encore au conditionnel, mais il aurait été signalé dans le centre de Waregem. Nous avons dès lors décidé de fermer toutes les écoles et tous les services publics jusqu’à nouvel ordre. »

Le suspect aurait été aperçu dans le centre de Waregem par un de ses anciens professeurs. Ce dernier aurait directement appelé la police.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko