Accueil Monde Union européenne

Rwanda: le parlement européen demande le rapatriement en Belgique de Paul Rusesabagina

La résolution a été adoptée jeudi à la quasi-unanimité. Le héros du film « Hôtel Rwanda » a été condamné à 25 ans de prison en septembre lors d’un procès contesté et contestable.

Temps de lecture: 1 min

Le Parlement européen a réclamé jeudi le rapatriement humanitaire, « sans préjuger de sa culpabilité ou de son innocence », du Belgo-Rwandais Paul Rusesabagina, condamné le mois dernier à 25 ans de prison pour terrorisme. Conscient des préoccupations émises, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a toutefois demandé de ne pas perdre de vue les éléments de preuve de l’accusation, dont bon nombre ont été fournis par les autorités judiciaires d’un État membre (la Belgique en l’occurrence). Les États-Unis et la Belgique affirment qu’il n’a pas bénéficié d’un procès équitable à Kigali.

« M. Rusesabagina est l’exemple même des violations des droits de l’homme au Rwanda », affirme la résolution parlementaire, adoptée à la quasi-unanimité (660 voix contre 2 et 18 abstentions). Les eurodéputés appellent à remettre en cause l’équité du verdict et à la libération immédiate de M. Rusesabagina pour des raisons humanitaires, ainsi que son rapatriement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Rutazibwa Privat, vendredi 15 octobre 2021, 19:00

    Les crimes de Paul Rusesabagina et son statut de vulgaire terroriste ne sont plus à démontrer. Suivre ses propres aveux ici : https://youtu.be/Xhcgk4Sog3c. La justice rwandaise en collaboration avec la Belgique et les Etats-Unis n’a fait qu’établir sa culpabilité avec des preuves accablantes. Les députés européens font preuve de mauvaise foi en défendant une mauvaise cause, celle de Rusesabagina, contre le droit, la morale et le bon sens. Ils ignorent à dessein des informations pourtant très précises sur ce dossier diffusées jusque dans les medias européens, comme cet article d’un avocat officiant en France et au Rwanda qui compare de manière saisissante l’arrestation, la détention et le procès de Rusesabagina avec des cas similaires en Allemagne et en Belgique notamment, avec la seule différence que ces cas européens ne sont pas des crimes de sang contrairement à Rusesabagina. Lire l’article de Maitre Richard Gisagara ici: https://news-af.feednews.com/news/detail/2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1?news_entry_id=1b59575e210921fr_rw&news_id=2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1&country=rw&language=fr. Le vote presque unanime des eurodéputés (660 sur 680) en faveur de Rusesabagina contre le Rwanda démontre que la conscience occidentale sur l’Afrique n’a pas beaucoup changé depuis la traite négrière et la colonisation. Il est aussi vraisemblable que certains de ces députés aient été payés par des lobbies proches de Rusesabagina. Ce genre de pratique douteuse ne serait pas nouveau au sein du parlement européen. Suivre le reportage sur la corruption des Eurodéputés ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg-a:r2529559650597588488&th=17c83ab405791870&view=att&disp=safe&realattid=17c83aaba305a0e8a181. Heureusement qu’au Rwanda et ailleurs, il y a de plus en plus des Africains debout, décomplexés, qui ne se laissent pas impressionner par les vitupérations néocoloniales. Suivre l’intervention du Président Paul Kagame ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg-a:r-714086147775309751&th=17c83c24596c8080&view=att&disp=safe&realattid=17c83c20d5b92b008441.

  • Posté par Rutazibwa Privat, vendredi 15 octobre 2021, 17:58

    Les crimes de Paul Rusesabagina et son statut de vulgaire terroriste ne sont plus à démontrer. Suivre ses propres aveux ici : https://youtu.be/Xhcgk4Sog3c. La justice rwandaise en collaboration avec la Belgique et les Etats-Unis n’a fait qu’établir sa culpabilité avec des preuves accablantes. Les députés européens font preuve de mauvaise foi en défendant une mauvaise cause, celle de Rusesabagina, contre le droit, la morale et le bon sens. Ils ignorent à dessein des informations pourtant très précises sur ce dossier diffusées jusque dans les medias européens, comme cet article d’un avocat officiant en France et au Rwanda qui compare de manière saisissante l’arrestation, la détention et le procès de Rusesabagina avec des cas similaires en Allemagne et en Belgique notamment, avec la seule différence que ces cas européens ne sont pas des crimes de sang contrairement à Rusesabagina. Lire l’article de Maitre Richard Gisagara ici: https://news- af.feednews.com/news/detail/2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1?news_entry_id=1b59575e210921 fr_rw&news_id=2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1&country=rw&language=fr. Le vote presque unanime des eurodéputés (660 sur 680) en faveur de Rusesabagina contre le Rwanda démontre que la conscience occidentale sur l’Afrique n’a pas beaucoup changé depuis la traite négrière et la colonisation. Il est aussi vraisemblable que certains de ces députés aient été payés par des lobbies proches de Rusesabagina. Ce genre de pratique douteuse ne serait pas nouveau au sein du parlement européen. Suivre le reportage sur la corruption des Eurodéputés ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg- a:r2529559650597588488&th=17c83ab405791870&view=att&disp=safe&realattid=17c83aaba305a0e8 a181. Heureusement qu’au Rwanda et ailleurs, il y a de plus en plus des Africains debout, décomplexés, qui ne se laissent pas impressionner par les vitupérations néocoloniales. Suivre l’intervention du Président Paul Kagame ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg-a:r- 714086147775309751&th=17c83c24596c8080&view=att&disp=safe&realattid=17c83c20d5b92b008441 .

  • Posté par Rutazibwa Privat, vendredi 15 octobre 2021, 17:21

    Les crimes de Paul Rusesabagina et son statut de vulgaire terroriste ne sont plus à démontrer. Suivre ses propres aveux ici : https://youtu.be/Xhcgk4Sog3c. La justice rwandaise en collaboration avec la Belgique et les Etats-Unis n’a fait qu’établir sa culpabilité avec des preuves accablantes. Les députés européens font preuve de mauvaise foi en défendant une mauvaise cause, celle de Rusesabagina, contre le droit, la morale et le bon sens. Ils ignorent à dessein des informations pourtant très précises sur ce dossier diffusées jusque dans les medias européens, comme cet article d’un avocat officiant en France et au Rwanda qui compare de manière saisissante l’arrestation, la détention et le procès de Rusesabagina avec des cas similaires en Allemagne et en Belgique notamment, avec la seule différence que ces cas européens ne sont pas des crimes de sang contrairement à Rusesabagina. Lire l’article de Maitre Richard Gisagara ici: https://news-af.feednews.com/news/detail/2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1?news_entry_id=1b59575e210921fr_rw&news_id=2a5b070590fd02cdbf75421cceaa58b1&country=rw&language=fr. Le vote presque unanime des eurodéputés (660 sur 680) en faveur de Rusesabagina contre le Rwanda démontre que la conscience occidentale sur l’Afrique n’a pas beaucoup changé depuis la traite négrière et la colonisation. Il est aussi vraisemblable que certains de ces députés aient été payés par des lobbies proches de Rusesabagina. Ce genre de pratique douteuse ne serait pas nouveau au sein du parlement européen. Suivre le reportage sur la corruption des Eurodéputés ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg-a:r2529559650597588488&th=17c83ab405791870&view=att&disp=safe&realattid=17c83aaba305a0e8a181. Heureusement qu’au Rwanda et ailleurs, il y a de plus en plus des Africains debout, décomplexés, qui ne se laissent pas impressionner par les vitupérations néocoloniales. Suivre l’intervention du Président Paul Kagame ici : https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=0ae9755b6b&attid=0.1&permmsgid=msg-a:r-714086147775309751&th=17c83c24596c8080&view=att&disp=safe&realattid=17c83c20d5b92b008441.

Aussi en Union Européenne

Vaccins anti-covid: «Le fossé est trop grand, nous devons faire mieux, ensemble, rapidement. Mais comment?»

La réunion ministérielle entre l’UE et l’Union africaine, tenue mardi à Kigali, n’a pas permis de rapprocher les points de vue sur le front de l’inégalité criante pour l’accès aux vaccins contre le covid. Le partage est « beaucoup trop lent, beaucoup trop désorganisé », reconnaît Sophie Wilmès. Les Européens refusent toujours la levée des brevets.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs