Accueil Sports Sports moteurs

Rallycross à Francorchamps: Guillaume De Ridder, ingénieur-pilote

Vingt-huit ans. Un boulot d’ingénieur chez Alpine en Formule 1 la semaine. Le week-end, le Nivellois d’origine assouvit sa passion du pilotage en rallycross. Il sera l’une des rares vedettes belges du championnat du monde qui passe par Francorchamps, ces samedi et dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Guillaume De Ridder s’est fait plus discret ces dernières années. L’homme était pourtant un authentique espoir du rallye belge après avoir brillé en karting. Mais le gendre idéal n’a pas ressassé inutilement ses rancœurs de n’avoir pas été choisi par Freddy Loix pour assurer sa relève. Déjà parce que son diplôme d’ingénieur civil et la perspective d’assouvir sa passion en sport automobile passait par un emploi exceptionnel. En stage au sein de l’équipe qui bichonne les moteurs des Renault en F1, il a immédiatement signé un CDI dans cette prestigieuse maison qui s’appelle, depuis, Alpine.

Voilà le Belge fixé à Paris, au département Développement de la maison qui fait rouler Fernando Alonso et Esteban Ocon en Grand Prix. « Mon boulot consiste à plancher sur les moteurs que nos F1 utiliseront dans une, voire deux saisons », explique-t-il. « Dans ce contexte, je ne suis jamais sur les circuits. Je bosse à l’usine, dans la banlieue de Paris. » On n’en saura pas plus.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs