Accueil Sports Football Diables rouges

Les Diables rouges n’ont pas exorcisé leurs démons français

Sur base d’une organisation prudente, la Belgique est parvenue à exploiter son football de reconversion avec un rendement maximal à 2-0 via Carrasco et Lukaku. Une avance insuffisante pour les Diables à qui les Bleus ont passé trois buts en une demi-heure. Adieu la finale contre l’Espagne et bonjour les retrouvailles avec l’Italie pour une consolation qui portera bien mal son nom.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 5 min

Vincent Duluc, éminence éditoriale du paysage médiatique français, avait préfacé cette deuxième fenêtre ouverte sur le Final 4 de manière prémonitoire dans les colonnes de l’Équipe : « Aucun rendez-vous de sélection, cette saison, ne pourra s’approcher de l’intérêt et du soufre de ce Belgique-France à Turin. » Comment lui donner tort à la lecture des événements qui ont précipité la deuxième élimination des Diables d’un tournoi en trois mois ? Et la libération d’une équipe championne du monde soulagée d’un poids qu’elle portait depuis son Euro raté.

Le scénario fut à la hauteur de l’affiche, avec une remontée au score qui a scellé les espoirs de la génération dorée belge d’engranger son premier trophée. Un nouvel échec dont elle aura du mal à se remettre, surtout compte tenu de la trame de la soirée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 8 octobre 2021, 8:14

    Il faudrait peut-être leur demander d'arrêter de faire le malin au moment de ressortir de la zone de défense. A force de se faire des petites passes au ras des pieds de l'adversaire, il est clair qu'on finit pas leur donner le ballon. Et quand on est à 15 mètres du but, ...

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 8 octobre 2021, 8:21

    Tout le monde a vu la même chose que vous: les Diables jouant de manière insensée avec leur avantage ... et avec notre bonheur! ;-) Finalement, à se comporter de la sorte, ils ne méritent aucun trophée!

  • Posté par Monsieur Alain, vendredi 8 octobre 2021, 8:12

    Ils en ont pas marre "les diables" de servir de "faire valoir". Perso, j'ai jamais supporté.

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 8 octobre 2021, 7:54

    Allez donc en enfer, chers Diables! Que demandait-on de plus, alors que le plus dur était fait, sinon de tenir ce résultat, voire de profiter de l'une ou l'autre possibilité de contre, certainement offerte par les Français, pour leur mettre le 3è et peut-être même le 4è but? Le dictionnaire entier sera insuffisant pour expliquer et justifier cette faillite collective! L'organisation belge en seconde période était tout simplement indigne de la première place du classement FIFA. Et les Français n'y sont pour rien! Reste à espérer que le galvaudage stupide et insensé de l'avantage de deux buts et par conséquent de cette ultime possibilité de décrocher un trophée, fasse mal infiniment longtemps aux Diables rouges de cette soi-disant génération dorée, constamment encensée, mais finalement jamais au rendez-vous! Comme la brûlure d'un fer rouge.

  • Posté par Geyskens Patricia, vendredi 8 octobre 2021, 7:52

    Bizarrement c’était le même scénario à L‘EURO et mis en place par notre ami Roberto, surtout ne pas mettre la Belgique sur le chemin de l’Espagne. Mais la France est quand même très forte, elle parvient à battre à chaque fois la meilleure équipe du monde « classé n°1 » (classé par qui et comment) ?. Nous n’avions pas notre place en ½, nous étions réellement le plus Petit-Poucet des quatres.

Plus de commentaires

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs