Accueil Sports Football Diables rouges

Philippe Albert après Belgique-France: «Marquer c’est bien, mais il faut pouvoir tenir la route jusqu’au bout»

Le débrief de notre consultant après la défaite de la Belgique face à la France (2-3) en demi-finale de la Nations League

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 3 min

1 « Un double avantage en prenant réellement le dessus pendant quinze minutes à peine »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Delwart Serge, vendredi 8 octobre 2021, 11:23

    Je pense qu'il est temps d incorporer les jeunes défenseurs dans le noyaux et leurs donnes du temps de jeu. En changeant l'entraîneur cela serait plus facile d'y mettre des jeunes.Car celui-ci tiens trops a ses joueurs en place.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 8 octobre 2021, 8:53

    Je ne sais pas s'il étaient cuits physiquement. Quand on est cuits, on ne finasse pas dans les 15 mètres, on "balance" vers l'avant. Non, ici, on se la joue "relax" sous les moustaches des attaquants français jusqu'à ce qu'on finisse par perdre le ballon en zone de conclusion.

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs