Accueil Société

Bruxelles: le Covid Safe Ticket en débat au parlement, le CDH boycotte le vote

L’obligation de présenter un Covid Safe Ticket dans une série de secteurs devrait entrer en vigueur le 15 octobre. L’opposition dénonce « les incohérences » et « le flou » du texte bruxellois.

Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Les députés bruxellois débattront, cet après-midi, de l’extension du pass sanitaire dans la capitale, dès le 15 octobre. Pour rappel, le gouvernement entend imposer le Covid Safe Ticket (CST) dès 16 ans dans l’horeca, les discothèques, salles de sport et de fitness… Il le sera, dès 12 ans, dans les hôpitaux et maisons de repos, ainsi que pour les événements de masse. L’ordonnance soumise au vote définit un cadre, les détails d’application seront, eux, fixés par un arrêté d’exécution.

Tant le contenu du texte que la manière de procéder du gouvernement essuient des critiques de l’opposition. Les libéraux bruxellois ont déposé une série d’amendements, résumés de leurs remarques. « Nous demandons par exemple que, comme dans le texte wallon, on définisse les événements privés, comme les mariages et anniversaires, pour les exclure du CST. Faute de quoi, il y aura des disparités entre Régions, s’inquiète Alexia Bertrand, cheffe de groupe MR. Pour ce qui est de l’horeca, nous voudrions aussi que soient explicitement exclues du CST les activités de take-away, et que l’on supprime la limite de huit personnes par table en terrasse extérieure. » Le MR plaide encore pour la fixation de seuils, pour les indicateurs épidémiologiques guidant l’usage du pass. Ou pour l’octroi d’une période transitoire d’un mois aux clubs sportifs, et d’une dérogation pour les 15-16 ans.

Le MR s’abstient, sauf Vincent De Wolf

Leurs amendements ayant été rejetés en commission, mercredi, les libéraux ont choisi de s’abstenir. Un grand écart avec la Wallonie, où ils le soutiennent ? « A Bruxelles, il reste beaucoup de flou et d’incohérences », insiste Alexia Bertrand. Seul Vincent De Wolf votera le pass sanitaire. « Je n’applaudis pas au principe, précise le bourgmestre etterbeekois. Mais la prévention de la santé des citoyens fait partie de mes responsabilités. Nous avons par ailleurs voté, à l’unanimité, en conférence des bourgmestres, le principe du CST, comme outil pour lutter contre la propagation du virus. Mon vote est une question de cohérence personnelle. »

Le CDH a décidé de ne pas participé aux débats et au vote après avoir appris que le gouvernement organisait une conférence de presse ce vendredi après-midi pour présenter la mise en œuvre concrète du CST. Le parti s’étonne de cette présentation alors que les débats ont lieu a même moment. « « Le gouvernement bruxellois est en flagrant déni de démocratie. Comment peut-on à ce point nier le rôle du pouvoir législatif ? Les bras m’en tombent. Nous avons reçu le texte lundi, travaillé nuit et jour sur des amendements pour que le Covid Safe Ticket réponde aux interrogations légitimes des acteurs de terrain car cela touche aux libertés fondamentales. Que la majorité en fasse fi, c’est une chose mais que l’exécutif présente publiquement les contours du Covid Safe Ticket avant même que l’ordonnance qui encadre celui-ci n’ait été discuté et voté en Plénière … C’est grave. Très grave », a réagi Céline Fremault, cheffe de groupe du CDH bruxellois.

Le vote est attendu en fin d’après-midi ou début de soirée. Dans la foulée, l’arrêté d’exécution et ses précisions concrètes devraient être communiqués.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 8 octobre 2021, 18:56

    LE grand renouvellement du CDH, MDR.

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 8 octobre 2021, 18:16

    bizarre, le pass sanitaire est d'application pratiquement dans tous les pays qui nous entourent avec bien sur des opposants mais ça marche!! et les contaminaions sont en chute libre (sauf en belgique) les politiciens chicaneurs qui veulent faire l'intéressant devraien s'en souvenir!!

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 8 octobre 2021, 19:00

    @Backelant Evelyne: 85 %, c'est le pourcentage des adultes, et c'est très variable d'une région à l'autre: à Bruxelles, on est plutôt du côté de 50 % dans plusieurs communes. Donc, oui, là, le CST est vraiment nécessaire !

  • Posté par Backelant Evelyne, vendredi 8 octobre 2021, 18:57

    Expliquez moi l'avantage d'avoir un pass avec une population vaccinées à plus de 85%. Il faut vraiment de bons arguments. Faut-il vacciner une population qui n'a pas de risque graves? Voir que bientôt, même les bébés seront soumis à la vaccination... La peur des autres face au Covid, élimine le bon sens et donc, c'est dans la normal de nous priver de nos droits pour que les autres face comme nous c'est ça? Ceux qui ne savent même pas voir que c'est pas démocratique, mais juge la Chine, la Russie, la Corée du Nord comme étant une dictature ne voient pas la poutre qu'on a depuis 2020 dans notre démocratie... Purée faut se réveiller là! La culture bannie depuis mars 2020, c'est tout un monde et personne ne marche pour elle...Ce gouvernement veut en faire le gendarme passe sanitaire/policiers, acteur du contrôle covid c'est juste pas normal en démocratie . A tous ceux qui ne pense qu'à eux, je dis, voyez ce docs, c'est vraiment bien fait? https://www.rtbf.be/auvio/detail_le-grain-de-sable-dans-la-machine?id=2817208&t=4972

  • Posté par Rahier Pierre, vendredi 8 octobre 2021, 16:19

    Récemment, séjour à Vienne : obligation de montrer le passe sanitaire à l'hôtel, dans les restaurants (même en terrasse), les musées... Sans ce passe, passez votre chemin ! Et port obligatoire du masque dans le métro.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko