Accueil Société

Coronavirus: des chiffres plutôt bons vu la période

Steven Van Gucht, virologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid, juge que les chiffres plutôt bons alors que les étudiants ont repris les cours et que certaines mesures de restriction ont été supprimées.

Temps de lecture: 2 min

En moyenne, 1.914 personnes ont été contaminées par jour au covid entre le 28 septembre et le 4 octobre (+1 %), selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés vendredi. Moins de 200 patients sont encore traités aux soins intensifs. Le taux de reproduction repasse aussi sous la barre de 1.

Entre le 1er et le 7 octobre, il y a eu en moyenne 57,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une augmentation de 6 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 733 patients du covid sont encore hospitalisés, dont 195 patients traités en soins intensifs (-8 %).

« Une bonne nouvelle »

Comme lors des semaines précédentes, les indicateurs de l’épidémie en Belgique sont globalement stables, a commenté Steven Van Gucht, virologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid. « Il s’agit d’une bonne nouvelle pour cette période en raison de la reprise de l’année académique, du temps humide et de la suppression de certaines mesures de restriction », a-t-il ajouté.

A Bruxelles, le nombre d’infections a chuté de 10 %, contre 9 % à Liège. Il a par contre progressé de 18 % en communauté germanophone.

Entre le 28 septembre et le 4 octobre, 7,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus, en recul de 18 % par rapport à la période de sept jours précédente. Le bilan s’élève désormais à 25.665 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Le taux de reproduction du virus est par ailleurs de 0,99. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,3 million de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Baisse des tests

Près de 44.400 tests en moyenne ont été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 4,7 %. Steven Van Gucht a cependant constaté une baisse du nombre de tests dernièrement. « Nous supposons que les gens ont tendance à moins se faire tester et que les généralistes testent également moins leurs patients en cas de symptômes mineurs. Le test reste pourtant un élément important de lutte contre le virus. Il ne sert pas à compléter les statistiques mais à éviter les infections », a-t-il rappelé.

L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 231,6 sur 14 jours.

Enfin, 86,7 % des adultes en Belgique ont reçu au moins une dose de vaccin, tandis que 85,3 % sont complètement vaccinés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 8 octobre 2021, 14:12

    globalement stable mais c'est la notre problème car tous les autres pays qui nous entourent sont en baisse constante

  • Posté par Gauthier Parisis, vendredi 8 octobre 2021, 14:33

    Sauf que tous les autres pays sont montés beaucoup plus haut que nous durant l’été. Ceci expliquant cela.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une