Accueil Culture Scènes

Jouer à l’ère du covid: le casse-tête des scènes

Le droit du travail est clair : l’employeur ne peut imposer le vaccin à ses employés. Cela vaut donc aussi pour les artistes sur scène. Mais la réalité du terrain est plus ambiguë. A l’heure où le Covid Safe Ticket s’applique déjà à de nombreux spectateurs, c’est l’improvisation en coulisses.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Théâtre National, Wolubilis, Théâtre de Liège, Tanneurs : de nombreux lieux ont déjà adopté le Covid Safe Ticket. Il faut donc montrer patte blanche – preuve de vaccin, test PCR ou certificat de rétablissement du covid – pour prendre place dans les gradins de ces institutions. Avec un paradoxe de taille : comme les employés chargés de contrôler le CST des spectateurs, les artistes qui jouent sur scène, non masqués, ne sont pas soumis à cette forme de pass sanitaire. En effet, la législation du travail stipule qu’un employeur ne peut demander à son personnel quel est son statut vaccinal. Or, les artistes sont (directement ou indirectement, par le biais de co-productions de compagnies) employés par les théâtres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs