Accueil Sports Football Diables rouges

Après avoir perdu contre la France, les Diables pourraient bientôt perdre la première place du classement Fifa

La défaite des Diables face à la France pourrait avoir de terribles conséquences…

Temps de lecture: 2 min

Le revers subi en toute fin de match face à l’équipe de France est très difficile à digérer pour Roberto Martinez et ses troupes. Avec cette défaite, les Diables ont vu leurs chances de glaner un premier trophée s’envoler. Ils doivent désormais se rabattre sur la Coupe du Monde 2022 qui se déroulera au Qatar, l’une des dernières échéances pour cette génération dorée. En attendant, les Belges peuvent se satisfaire d’être toujours premiers au classement FIFA. Mais cela pourrait bientôt ne plus être le cas !

Le système de classement des différentes sélections nationales, mis en place en août 2018, est très simple. Une nation engrange ou perd des points en fonction de ses résultats lors des rencontres internationales. Logiquement, la différence de classement entre les deux équipes qui s’affrontent influe sur le nombre de points gagnés ou perdus.

Avant de disputer le Final Four de la Nations League, les Belges étaient premiers avec 1832 points. La défaite face à la France a fait perdre à notre plat pays 14 unités, mais nous permet de rester en tête avec 1818 points. Sauf que, après son succès face au Venezuela et ses 5 nouvelles unités, le Brésil nous talonne avec 1816 points… Sauf que la Seleção doit encore affronter la Colombie (16e) et l’Uruguay (12e) lors de ce rassemblement national. Tandis que la Belgique peut encore espérer limiter la casse face à l’Italie (5e), ce dimanche lors de la petite finale de la Nations League.

De son côté, la France fait la bonne opération et remonte provisoirement sur le podium avec 1768 points, soit 4 de plus que l’Angleterre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Bruyère Henri, vendredi 8 octobre 2021, 16:59

    Voilà des années que cela dure. Et c’est bien fait pour leur pseudo supériorité. Les Belges ont bu le calice jusqu’à la lie. Pas de doute, leur titre de 1er FIFA est galvaudé. Leur match de ce soir est encore une fois un gros loupé magistral. On leur a tellement bourré le coco avec leur place FIFA qu’ils s’imaginent tout le temps et tous, les journalistes sportifs en 1er, au sommet de la gloire. Comment voulez-vous gagner une compétition internationale quand on relâche l’effort, qu’on se repose sur ses lauriers, qu’on ne prend plus la moindre initiative de poursuivre un effort jusqu’à la délivrance finale ? L’entraîneur était à côté de la plaque mais pas que. Des De Bruyne, Witsel, Vertongen, De Nayer, ont été les (z)héros de cet éhec magistral. On a depuis des lustres une défense de pacotille et un seul attaquant digne de ce nom, qui fait pour le mieux, tout le temps, mais il n’y a jamais, jamais personne, pour remettrden question ce système pourtant foireux. La France a gagné grâce à leur advérsité. Ils n’ont jamais baissé les bras. Nous, on a joué comme une équipe de promotion. J’en ai par-dessus la tête d’entendre ronronner nos journalistes de la brillance de la Belgique. Ils ont été nuls, leur staff en tête !

  • Posté par Bruyère Henri, vendredi 8 octobre 2021, 16:59

    Voilà des années que cela dure. Et c’est bien fait pour leur pseudo supériorité. Les Belges ont bu le calice jusqu’à la lie. Pas de doute, leur titre de 1er FIFA est galvaudé. Leur match de ce soir est encore une fois un gros loupé magistral. On leur a tellement bourré le coco avec leur place FIFA qu’ils s’imaginent tout le temps et tous, les journalistes sportifs en 1er, au sommet de la gloire. Comment voulez-vous gagner une compétition internationale quand on relâche l’effort, qu’on se repose sur ses lauriers, qu’on ne prend plus la moindre initiative de poursuivre un effort jusqu’à la délivrance finale ? L’entraîneur était à côté de la plaque mais pas que. Des De Bruyne, Witsel, Vertongen, De Nayer, ont été les (z)héros de cet éhec magistral. On a depuis des lustres une défense de pacotille et un seul attaquant digne de ce nom, qui fait pour le mieux, tout le temps, mais il n’y a jamais, jamais personne, pour remettrden question ce système pourtant foireux. La France a gagné grâce à leur advérsité. Ils n’ont jamais baissé les bras. Nous, on a joué comme une équipe de promotion. J’en ai par-dessus la tête d’entendre ronronner nos journalistes de la brillance de la Belgique. Ils ont été nuls, leur staff en tête !

  • Posté par Drumberg Benoit, vendredi 8 octobre 2021, 16:17

    Ce n'est que normal ! Ce classement découle du bol qui a été celui de la Belgique lors des tirages au sort des différentes compétitions qui leur a permis de rencontrer une foule de toutes petites équipes Nous sommes à l'image de certains partis politiques forts contre les faibles et faibles contre les forts .

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 8 octobre 2021, 16:03

    Le terme « catastrophe » n’est il pas un peu galvaudé ?

  • Posté par Brunet Maxime, vendredi 8 octobre 2021, 15:59

    Ce n'est pas très grave, rester dans le top 5 suffira largement pour être tête de série à la coupe du monde 2022.

Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir