Accueil Belgique

Au Burkina, souveraineté alimentaire et action pour le climat vont de pair

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Je serai à la marche pour le climat, dimanche. Vous pourrez me retrouver sous le drapeau burkinabè ! » Blandine Sankara a le sourire espiègle. Sœur cadette de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina, la fondatrice de l’association Yelemani, est ces jours-ci loin de son petit pays sahélien. Elle y mène depuis 2012 un projet d’agroécologie impliquant une quinzaine de personnes. De là -« parce que nous captons la RTBF, vous savez… » –, elle a découvert les inondations qui ont frappé la Belgique en juillet dernier. Ouaga-Bruxelles : l’écart n’est pas aussi grand qu’on pourrait le croire. Et Sankara est de celles qui tissent les liens…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Rochefort : Lhoist renonce au pompage de la Tridaine, fin de la saga 1

Cela fait plus de dix ans que l’abbaye de Rochefort s’oppose au carrier Lhoist qui veut approfondir la carrière de la Boverie à Jemelle, anéantissant ainsi la source de la Tridaine qui aurait été remplacée par une alimentation par pompage. Après de multiples bras de fer juridiques, Lhoist jette le gant et envisage d’étendre la carrière à l’horizontale.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs