Accueil Monde Union européenne

Pologne: sans primauté du droit européen, «il n’y aurait plus d’égalité»

Varsovie décrète un renversement de la hiérarchie des normes : d’abord le droit polonais, l’européen ensuite. C’est grave ? « Le Soir » a posé la question au juge Koen Lenaerts, le président de la Cour de justice de l’UE, engagée depuis des mois dans un bras de fer avec Varsovie sur l’indépendance de la justice en Pologne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Les pouvoirs de la Cour de Justice de l’Union européenne, chargée de la bonne application du droit de l’Union, sont désormais ouvertement contestés par l’arrêt rendu jeudi soir par le tribunal constitutionnel polonais. Tout comme des dispositions fondamentales des Traités européens, jugés « incompatibles » avec la constitution polonaise. C’est sans précédent. Entretien exclusif avec le juge belge Koen Lenaerts, président de l’institution judiciaire suprême de l’UE, tout juste réélu ce vendredi par ses pairs pour un nouveau mandat de trois ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs