Accueil Planète Climat

Bernadette Leemans, «réfugiée climatique», en tête de la marche pour le climat

Habitante de Chaudfontaine, Bernadette Leemans a dû quitter sa maison à cause des inondations de juillet dernier. Elle est à la marche pour le climat. « Actuellement, nos actions sont dérisoires », dit-elle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Je suis une réfugiée climatique ». Bernadette Leemans n’est ni nigérienne ni vietnamienne. Elle n’est pas habitante des Vanuatu ou des Maldives dont 80 % pourraient devenir inhabitables d’ici 2050, mais bien de Chaudfontaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, samedi 16 octobre 2021, 9:24

    Titre mensonger, Cette dame n'est pas une réfugiée climatique ! Par idéologie et militantisme sans doute, elle s'est ainsi auto-proclamée pour une catastrophe dont le lien avec la crise climatique est loin d'être direct. Cet épisode météorologique exceptionnel fut un désastre pour de multiples causes, à la fois géographiques mais réellement liées à l'aménagement du territoire (souvent dans le passé), à la négligence dans la gestion des infrastructures par les autorités locales, ... et à une concentration de populations défavorisée dans un bâtis ancien et souvent vieilli. Reste à corriger les erreurs de gestion et pas à manifester bêtement pour conscientiser pour une toute autre cause et ainsi entretenir des amalgames manipulés et favorisés par des verdasses.

  • Posté par Halut Michele, dimanche 10 octobre 2021, 17:25

    Comment sont venues les équatoriennes? Le bilan carbone ne doit pas être negatif.

  • Posté par Linard Robert, dimanche 10 octobre 2021, 16:18

    Madame, êtes-vous sûre que soit le réchauffement climatique plutôt que la mauvaise gestion des barrages ¿

  • Posté par Peelen Anne-sophie, lundi 11 octobre 2021, 7:15

    Monsieur Linard, Lisez cet article. Des habitants de la vallée de la Hoëgne ont également vu arriver une vague alors qu'il n'y a aucun barrage dans cette vallée. Bonne journée ! Augustin Quoidbach https://www.lesoir.be/art/d-20211008-GQ7LLX?referer%3D%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2Bdesc%26word%3DLes%2Bvagues%2Bsur%2Bla%2Bvesdre

  • Posté par Linard Robert, dimanche 10 octobre 2021, 22:50

    Monsieur Quoidbach, à ma connaissance toutes lés rivières de la région ont des affluents, expliquez pourquoi la hausse fut forte et rapide dans le cas de la Vesdre.

Plus de commentaires

Aussi en Climat

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs