Accueil Monde Europe

Tchéquie: l’opposition détrône le Premier ministre Babiš

Quelques jours après avoir été mis en cause dans les « Pandora Papers », le Premier ministre Andrej Babiš a été battu de peu par une coalition de droite lors des élections législatives. Ses chances de se maintenir au pouvoir sont minces.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ça y est, ça y est ! » , ont commencé à scander les partisans de la coalition d’opposition de droite Spolu (« Ensemble ») réunis à Prague en début de soirée samedi, quand le dépouillement a confirmé leur victoire surprise sur le parti ANO du Premier ministre Andrej Babiš. « Le changement est ici, nous l’avons promis et nous le ferons », a rugi le meneur de la coalition, Petr Fiala. Pour la coalition, la première place avec près de 28 % des voix est un succès inespéré, elle que tous les sondages plaçaient quelques points derrière ANO.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert A., dimanche 10 octobre 2021, 18:40

    Dehors le populiste fraudeur !

  • Posté par Patrick Yamedjeu, lundi 11 octobre 2021, 14:36

    Quand une opinion ne vous convient pas, c'est du populisme. Le crédo de l'Europe. Tout le monde doit penser la même chose.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs