Accueil Culture Arts plastiques

Archéologie: Phanagoria, le Pompéi russe

Sur les bords de la mer Noire, archéologues de terrain et experts en laboratoires s’activent pour révéler les richesses de leur passé antique. Depuis 2004, la fondation du magnat Deripaska a dépensé 10 millions d’euros à Phanagoria et projette d’y ouvrir un musée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Donner vie au plus grand site archéologique de Russie ! » Les yeux brillant d’excitation pour ses rêves d’Antiquité, Vladimir Kouznetsov s’enthousiasme pour ses projets futurs. A Phanagoria, magnifique site perché sur les hauteurs en bord de mer Noire près de la station balnéaire d’Anapa, ce professeur à l’institut archéologique de l’académie des sciences dirige la plus importante expédition de Russie. « Et l’une des plus vastes fouilles en Europe, couvrant 1.500 années d’histoire sous nos pieds ! », insiste Vladimir Kouznetsov, heureux de montrer les dernières découvertes de la saison estivale sur ce territoire de 65 hectares. Un complexe de presse à vin a notamment été déterré à quatre mètres de profondeur lors de fouilles sur la partie basse de l’ancienne cité, près de la nécropole et face à la mer.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs