Accueil

Uber Eats et de Deliveroo Belgium traquent les fraudeurs

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Nous avons demandé aux équipes belges d’Uber Eats et de Deliveroo si elles étaient au courant du phénomène de location ou de vente de comptes ouverts sur leur application et, du fait que, par ce biais, des livreurs sans papiers effectuaient des livraisons pour leurs deux entreprises.

Uber Eats nous a précisé, par voie d’agence de communication, que « la sécurité est sa priorité dans toutes les villes où elle est active et qu’elle déploie les dernières innovations pour prévenir la fraude et détecter les abus de compte sur tous ses marchés ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs