Accueil Sports Football Diables rouges

Jan Ceulemans: «Au Qatar, les Diables rouges seront outsiders»

Recordman du nombre de sélections jusqu’en octobre 2017 quand Jan Vertonghen l’a égalé puis dépassé (entre-temps, il a été surpassé par cinq autres Diables), Jan Ceulemans garde un avis autorisé sur les Diables. Si les circonstances de la Nations League l’ont déçu, comme tous les observateurs, il se refuse à tout remettre en question.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

En 2013, avant même la qualification de la Belgique pour le Brésil, Jan Ceulemans avait reconnu que Hazard et Cie avaient les capacités d’obtenir des meilleurs résultats qu’à son époque. Huit ans plus tard, il y a comme un goût d’inachevé avec cinq grands tournois disputés par les Diables (deux Coupes du monde, deux championnats d’Europe et une Nations League) sans la moindre finale au bout. Avec l’accumulation des déceptions, les questions s’additionnent. Jan Ceulemans y répond… à sa façon.

Mettons de côté le Mondial 2014, qui signifiait le retour des Diables au plus haut niveau après douze ans d’absence. La Nations League est la quatrième déception d’affilée de cette génération. Est-elle finalement si dorée qu’on ne le pensait?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs