Accueil Le direct Le direct économie

Recticel vend sa division la plus importante (2)

Le fabricant de mousses et de produits d'isolation Recticel souhaite se concentrer sur ses activités d'isolation. L'entreprise de Wetteren prévoit donc de vendre sa plus grande division, les mousses souples ("engineered foams"), pour 656 millions d'euros à l'entreprise américaine Carpenter, annonce-t-elle lundi.
Temps de lecture: 3 min

Ce plan constitue l'alternative à l'offre de reprise non sollicitée que le fabricant autrichien de plastique Greiner a lancée sur Recticel. Cette offre - de 13,5 euros par action - a été rejetée par Recticel parce qu'elle dévalue "considérablement" la société.

Recticel a réagi en procédant à une "révision complète de ses alternatives stratégiques dans l'intérêt de toutes les parties prenantes". L'exercice est bouclé et la société souhaite se concentrer sur son segment d'isolation, qui offre "des perspectives exceptionnelles en termes de croissance et de rentabilité", indique la société dans un communiqué.

L'isolation était la deuxième division du chiffre d'affaires de Recticel au premier semestre et pesait 188,4 millions d'euros sur un chiffre d'affaires total de 596,2 millions.

Pour la plus grosse division, "engineered foams" (représentant près de 280 millions d'euros du chiffre d'affaires semestriel), Recticel a déjà trouvé un acheteur. La société américaine Carpenter a ainsi lancé une offre de 656 millions d'euros (soit 11,65 euros par action Recticel). Cette transaction présente une bien meilleure valorisation que l'offre non-sollicitée de Greiner, selon Recticel. Les mousses de cette division sont utilisées notamment dans l'aéronautique, l'automobile et l'industrie médicale.

Carpenter, présente en Amérique du Nord et en Europe, est l'un des plus gros producteurs de produits de mousses au monde. Elle réalise un chiffre d'affaires annuel de 1,7 milliard d'euros.

Le CEO de Recticel, Olivier Chapelle, a souligné au cours d'une conférence de presse en ligne que les activités de sa section "engineered foams" et celles de Carpenter étaient "stratégiquement et géographiquement" complémentaires. Carpenter est bien présent aux Etats-Unis, les deux parties sont implantées en Europe mais avec des produits différents, et les mousses de Recticel ont déjà pénétré les marchés indien et chinois. 

Recticel s'attend à ce que la transaction soit bouclée au deuxième trimestre 2022. L'opération est soumise à l'approbation des instances de régulation et à l'aval des actionnaires. Ceux-ci pourront s'exprimer au cours d'une assemblée extraordinaire début décembre.

Le CEO est confiant, malgré l'accord que Greiner a déjà trouvé avec l'actionnaire principal, Compagnie du Bois, pour reprendre sa part de 27% dans Recticel.

La cote de la société a été suspendue lundi matin à la Bourse de Bruxelles. Elle ne reprendra, selon De Tijd, que lorsque Greiner aura réagi à la position prise lundi par Recticel. Les Autrichiens disposeraient de cinq jours pour ce faire. Greiner a annoncé la semaine passée que son offre de reprise était ouverte aux actionnaires du 14 octobre au 17 décembre.

L'entreprise est-flandrienne dispose encore d'une troisième division, liée au confort du sommeil. Ces activités, qui ont généré un chiffre d'affaires de 105,5 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, sont en vente depuis un moment déjà.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs