Accueil

Un bilan en demi-teinte dans les universités francophones

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Les universités francophones achèvent, ou achèveront prochainement, leur seconde semaine de vaccination. Après l’ouverture d’une antenne à la mi-septembre, l’objectif est d’administrer les deuxièmes doses, ainsi que de vacciner de nouveaux étudiants et membres du personnel académique. « A l’ULiège, la vaccination était ouverte du 15 au 21 septembre », explique le porte-parole de l’établissement. « Le centre était bien évidemment accessible à tout le monde. » Au total, 3.285 doses ont été administrées. Dont 674 dans la tranche d’âge des 18-34 ans. « Nous ne savons pas s’il s’agit d’étudiants inscrits à l’université ou de jeunes travailleurs », précise l’Aviq (Agence wallonne pour une Vie de Qualité). Même en rapportant ces chiffres au nombre d’inscrits à l’université (25.500), cela représente moins de 2,7 % de la population scolaire. A l’UCLouvain et à l’UNamur, respectivement 679 et 407 jeunes de 18-34 ans ont été vaccinés sur site.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs