Accueil Société Régions Bruxelles

A la Gare du Nord, le casse-tête sécuritaire continue

Des incidents violents à répétition minent la vie du quartier Nord. Entre interdiction d’alcool et coups de filet ponctuels, les autorités tâtonnent pour trouver la formule adéquate.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Il y a un mois, à la suite d’une fusillade ayant fait un blessé dans le quartier commerçant de la rue de Brabant, le maïeur de Saint-Josse et la bourgmestre de Schaerbeek interpellaient via un communiqué commun le pouvoir fédéral en le sommant de prendre la situation à bras-le-corps. Dans la foulée, et face à la colère croissante de riverains de la gare, les deux communes planchaient sur un plan d’interdiction de la consommation nocturne d’alcool – désormais d’application – aux abords du pôle multimodal, en pointant ce facteur comme l’un des maux majeurs des quartiers alentours, en plus de la présence constante depuis des années de personnes en errance, souvent en situation de séjour irrégulier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 12 octobre 2021, 23:06

    Une zone de non droit Tous ces migrants devraient être reconduit dans leur pays

  • Posté par Restons Optimistes , mardi 12 octobre 2021, 19:26

    Allons allons on nous a dit que ces migrants étaient une chance car bardés de diplômes...diplômes en agression,vols ,drogues et autres....

  • Posté par Heymbeeck Joseph, mardi 12 octobre 2021, 18:39

    A l'époque de l'arrivée des migrants au parc Maximilien, il y avait régulièrement des opérations de contrôle de la Fédérale. Clerfayt, bourgmestre à l'époque, était scandalisé de ces actions les traitant même de rafles. Il a interdit à sa police d'intervenir. Et maintenant ils pleurent...

  • Posté par Raurif Michel, mardi 12 octobre 2021, 14:09

    Où est la police des chemins de fer qu'un idiot à juger bon de supprimer il y a quelque année !!!! N'est pas monsieur Tobak !

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mardi 12 octobre 2021, 15:19

    Et que peut faire la police des chemins de fer ? Constater qu’il y a des illégaux….bien connus des services de police ?

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs