Accueil Sports Football Football à l'étranger

Ligue 1: pas de prison ferme pour Brandao après son coup de tête contre Thiago Motta en 2014 (vidéo)

Le Brésilien Brandao, qui évolue à Bastia, a vu sa peine « adoucie » pour son coup de tête sur Thiago Motta, qui avait occasionné en août 2014 une fracture du nez au joueur du PSG.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En appel, Brandao a été condamné à une peine de 5 mois de prison avec sursis, a-t-on appris mercredi. L’amende de 20.000 euros est quant à elle maintenue.

En première instance, l’attaquant avait été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris, fin 2014. Le juge avait estimé qu’il était bien question d’un acte avec préméditation. Le bouillant Brésilien avait en effet attendu son opposant après la rencontre, dans le tunnel vers les vestiaires. C’est là qu’il lui avait porté un coup de tête, filmé par des caméras. Durant le match, Brandao avait déjà provoqué la blessure de Gregory van der Wiel.

> La vidéo sur mobile

La fédération française de football avait également suspendu Brandao 6 mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs