Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo: «Le gouvernement s’engage à nouveau sur la voie d’un rétablissement budgétaire»

Lors de son discours face à la Chambre, Alexander De Croo a notamment expliqué l’accord définitif sur le budget 2022 et les investissements futurs de la Belgique.

Temps de lecture: 4 min

Mardi après-midi, le Premier ministre Alexander De Croo était attendu à 14h30 devant la Chambre pour sa déclaration de politique générale ainsi que pour présenter le contenu définitif de l’accord sur le budget 2022 conclu au petit matin.

Le Premier ministre a ouvert la séance en mentionnant la crise sanitaire. « Grâce à un solide train de mesures de soutien, nous avons fait de notre mieux pour préserver notre tissu économique. Tous niveaux de pouvoir confondus, nous avons dégagé une somme de presque 35 milliards pour protéger autant que possible nos familles et nos entreprises. » Il souligne les efforts fournis. « Nous n’avons laissé personne de côté. Jamais la solidarité n’a été aussi tangible, concrète. Nos efforts ont permis de limiter le nombre de faillites d’entreprises et de contenir la hausse du chômage. Ils nous permettent aujourd’hui de récupérer plus rapidement. »

Sur la voie d’un rétablissement budgétaire après la crise

Pour Alexander De Croo, la Belgique va au-delà des demandes de l’Europe en matière de Pacte de stabilité et de croissance. « Comme nous l’avons déjà communiqué à la Commission européenne dans le programme de stabilité, le gouvernement s’engage à nouveau sur la voie d’un rétablissement budgétaire. Nous produirons un effort budgétaire net de 0,4 % du PIB l’an prochain. » Par ailleurs, la Belgique va dégager une marge supplémentaire de près de 400 millions d’euros pour l’aide de politiques structurelles nouvelles.

Lutte contre la fraude fiscale et sociale, taxe comptes-titres, incapacité de travail… l’accord du budget 2022 prend en compte un ensemble d’éléments qui permettront de rétablir un budget d’après crise.

De nouveaux emplois

La nouvelle croissance rime avec de nouveaux emplois. « Cet été, nous avons recensé en Belgique quelque 172.000 emplois vacants. Or, parallèlement, les groupes vulnérables aspirent à davantage d’opportunités. » Le gouvernement propose une « approche globale » en donnant la possibilité aux travailleurs au chômage de cumuler une partie de leur allocation de chômage avec leurs premiers salaires s’ils retrouvent un emploi dans un secteur en pénurie. Par ailleurs, le salaire minimum augmentera conformément aux dispositions de l’accord social dès le 1er avril.

Investissements majeurs

La Belgique souhaite investir et mettre l’accent sur deux transitions essentielles pour « notre époque » : la numérisation et la durabilité. Parmi les principaux projets d’investissement ; compétences numériques, intelligence artificielle, cybersécurité et 5G. « Nous investissons également dans la recherche sur la 6G afin que notre pays puisse contribuer à établir les normes pour les connexions rapides du futur. »

Les réussites de Tax-on-Web et de My Pension, de véritables succes stories, seront étendues à d’autres services. « Dans le même temps, nous nous assurons que chacun peut suivre cette évolution », souligne le Premier ministre qui souhaite réduire la fracture numérique.

Changement climatique

Le gouvernement souhaite faire plus en matière de transition écologique. Il souligne le rôle primordial de la Belgique pour le futur, notamment grâce à la production de voitures électriques, qui créent de nouveaux emplois, mais aussi grâce à la production d’acier « vert ».

« Tout le monde sait bien qu’un petit pays comme le nôtre, avec ses seuls efforts climatiques, est incapable de sauver le monde entier. En revanche, nos technologies belges, elles, changeront le monde. Si nous adoptons cette approche, la politique climatique ne sera pas un coût, un poste dans un budget, mais une opportunité de croissance nouvelle. »

Energie

« Le gouvernement a décidé de prolonger le tarif social jusqu’après l’hiver et nous prévoyons également une réduction hivernale de 80 euros pour les plus vulnérables. » En outre, « à partir du 1er janvier 2022, nous introduirons une norme énergétique. Nous simplifions la facture d’énergie et transformons les taxes fédérales et les obligations de service public en accises afin de mieux maîtriser les augmentations ».

Actualiser la vision stratégique de la Défense

« Notre vision stratégique en matière de Défense date de 2016. Cela ne semble pas si lointain pourtant, en cinq ans, la situation géostratégique a fortement évolué. Le gouvernement va donc actualiser la vision stratégique de la Défense, avec pour horizon l’année 2030. » Il souligne entre autres la lutte contre le crime organisé et se veut ferme quant aux peines d’emprisonnement.

Alexander De Croo a conclu son discours en demandant la confiance de la Chambre. Ce vote interviendra jeudi, après le débat parlementaire sur la déclaration prévu demain/mercredi à 10 h.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs