Accueil Société

A l’automne, les petits virus reprennent vigueur

Avec le covid et les gestes barrières, rhinites et autres adénovirus s’étaient montrés discrets. Mais cette année, ils refont leur apparition, surtout chez les enfants, sans que ce ne soit inquiétant.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

On les avait presque oubliés. Ces derniers jours les virus respiratoires qui se réveillent à l’approche de l’hiver se rappellent à notre bon souvenir, eux qui avaient pratiquement disparu en raison de l’épidémie de coronavirus. Les masques, le lavage intensif des mains ou encore la distance sociale ont tenu le covid à distance, mais également tous ses cousins qui se transmettent grâce à nos contacts sociaux. Selon le dernier rapport épidémiologique de Sciensano qui s’arrête à la semaine 39 (le 3 octobre), l’incidence des consultations chez le médecin généraliste pour syndrome grippal a augmenté à 120 pour 100.000 habitants dans le groupe d’âge des 5-65 ans. L’incidence des consultations pour infections respiratoires aiguës autres que le syndrome grippal a diminué dans le groupe d’âge des 15-64 ans mais a légèrement augmenté chez les moins de 5 ans et chez les plus de 65 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs