Accueil Culture Arts plastiques

Geneviève Asse, une fenêtre sur le livre

Derrière l’« œuvre au bleu », tout un univers dédié au livre. Minimalisme et plénitude à la Wittockiana

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La mer, la mer toujours recommencée… Le bleu à l’infini parfois animé d’une trace rouge ou d’une ligne, d’une ébauche de composition qui en architecturant l’espace le rend tangible et l’ouvre. Le bleu, un bleu impalpable après le blanc qui fut sa première option au royaume de l’abstraction, telle est l’identité picturale de Geneviève Asse. Il serait juste de parler de minimalisme (mais jamais de monochromie) bien que l’artiste n’appartienne à aucune école et que son art tout en pureté, grâce et profondeur doive surtout à ses recherches personnelles, à l’authenticité de ses émotions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs