Accueil Marché de l’art

La galerie Hatzenberger fête ses dix ans

A Ixelles, le peintre madrilène Miguel Oliver célèbre l’anniversaire d’une galerie qui échappe aux catégories pour célébrer l’amour de l’art

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dix ans que Mathilde Hatzenberger partage ses joies et ses passions dans sa galerie ixelloise, d’abord située au sein du Rivoli Building, désormais face au parc Tenbosch. Dès ses débuts, l’historienne de l’art française a eu à cœur de représenter des artistes internationaux abstraits ou figuratifs, peintres, céramistes, verriers… – on se rappelle avec émotion l’artiste japonaise Yoshie Sugito, qui, installée à Berlin, y développait un univers radical et minimal métissé d’influences européennes. Inspirée par la très belle et émouvante exposition monographique qui célébrait les 25 ans de la galerie Zürcher à Paris, Mathilde Hatzenberger a trouvé pertinent et plus gai de ne pas résumer la petite centaine d’expositions signées durant ces dix années, mais de proposer du neuf. Cet automne, elle dévoile son dernier coup de cœur : l’artiste madrilène Miguel Oliver (1968-), actif à Bruxelles depuis dix ans comme elle !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Les sillons de la matière

Trois artistes belges exposent leurs lents surgissements chez Albert Dumont : ensemble, Johan Parmentier, Jacques Richard et Nathalie van de Walle invitent à la contemplation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs