Accueil Sports

Un décret «éthique» examiné ce mercredi

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Parallèlement à l’adoption du décret visant à améliorer la proportionnalité hommes-femmes dans les hautes sphères du sport (lire ci-contre), un projet de décret ‘éthique’ visant à renforcer la sensibilisation et la lutte contre le harcèlement en milieu sportif sera examiné ce mercredi en séance plénière de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Initié par Valérie Glatigny, l’objectif de ce décret est de doter la Fédération d’un outil visant à renforcer les normes de respect, d’effort et de dépassement de soi que doivent théoriquement observer les acteurs et spectateurs du monde sportif organisé, en ce y compris les sportifs, les arbitres ainsi que les cadres sportifs et administratifs. Et, de ce fait, d’insister sur l’importance de l’éthique sportive qui peut, selon les cas, concerner des domaines aussi variés que la bonne gouvernance des clubs, le fair-play, l’arbitrage, la déontologie, la lutte contre la fraude ou la tricherie, l’égalité entre homme et femmes ainsi que la lutte contre la maltraitance, le harcèlement et le racisme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs