Accueil Société

Vie privée: les failles du Covid Safe Ticket débusquées

Un ingénieur en informatique a ouvert le capot de l’appli Covidscan. Il y a trouvé les clés permettant d’accéder à un fichier sensible. Et la preuve que le filigrane de sécurité était là pour du beurre. L’APD évoque une « fuite de données » qui concernerait « 39.000 » certificats.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Bruxelles vit donc au rythme du Covid Safe Ticket depuis le 15 octobre. Pour rentrer dans un bar, au restaurant, dans un centre sportif, un lieu culturel… il faudra montrer patte blanche. Extension du certificat européen (qui permet de passer les frontières), le CST émerge d’un parcours laborieux avec, entre autres, une gommette rouge apposée par l’Autorité de protection des données. Celle-ci estimait, en gros, que ce pass ne respectait pas la loi sur la vie privée. Au final, le gouvernement n’aura intégré qu’à la marge ses recommandations.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Maison Médicale , mardi 19 octobre 2021, 11:01

    bonjour, il y a un bug : chaque fois qu'on clique sur "je me connecte", pour n'importe quel article, on retombe sur cet article-ci. Merci de corriger.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 18 octobre 2021, 13:23

    La hausse (même légère) des derniers chiffres Covid nous recommandent de ne pas baisser la garde face à l'envahisseur viral. Le but étant clairement identifié - contrer la pandémie Covid- les stratégies des différents pays varient finalement très peu : Vaccination; Pass sanitaire (CST); gestes barrières; etc. Évidement et comme partout, il y a les habituels faussaires !

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, jeudi 14 octobre 2021, 13:16

    On continue à se foutre de nous. Seuls les policiers pourront sanctionner, mais des travailleurs ayant un lien même lointain (des articles 60, donc des bénéficiaires du CPAS) avec la commune pourront vérifier. Rien n'oblige ces personnes à disposer d'un QR code. Bref, un CST pour maintenir la pression. Tant qu'on s'occupe de ce CST, de la vaccination, des tests, pour une épidémie qui n'en est plus une depuis 10 mois, on oublie de manifester, de réfléchir aux saloperies que nous préparent les gouvernements (sous la tutelle de la Commission européenne) dans leurs projets de budget. Pauvre société.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 16 octobre 2021, 12:14

    Le virus n'est pas mort et les chiffres repartent à la hausse (même légèrement) : Ouvrez les yeux . Merci.

  • Posté par Debersaques Bart, mercredi 13 octobre 2021, 21:54

    Cher Guillaume Derval, voulez vos aussi verifier l'app CovidSafeBE? Question de verifier que l'appli de fédélité moyen d'une chaine de super marchés n'est pas mieux securisé.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs