Accueil Société

Propos haineux sur Facebook: l’accusé réclame son acquittement

Les avocats de Sami Haenen, Me Lamy et Me Wilmotte, ont plaidé mardi après-midi son acquittement devant la cour d’assises de Liège. Selon la défense, rien de pénalement répréhensible ne peut être retenu contre l’accusé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sami Haenen, Flémallois de 34 ans, est le premier belge à comparaître aux assises pour un délit de presse par l’intermédiaire de Facebook. Pour ses conseils, la législation actuelle en la matière doit impérativement changer au plus vite : « Elle est absolument inadaptée aux réseaux sociaux », a plaidé Me Wilmotte, ce mardi aux assises de Liège. L’accusé est poursuivi pour menaces et incitation à la haine à l’encontre des femmes après avoir publié quelques posts affirmant qu’il les haïssait, qu’elles étaient responsables de sa détresse et qu’il pourrait devenir comme Elliot Rodgers, un membre de la communauté misogyne « Incel », auteur d’une tuerie de masse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs