Accueil Monde Union européenne

Brexit: David Frost réitère sa menace sur le protocole nord-irlandais et offre une proposition alternative

Dans un discours à Lisbonne, le « Mister Brexit » du Royaume-Uni accuse l’Europe et rappelle que l’Irlande du Nord est une province du Royaume-Uni – et non un terrain de jeu pour l’Union.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Malgré le ton lisse employé par David Frost, le ministre en charge des relations avec les Européens, lors de son discours de Lisbonne, les petites piques à l’attention de l’Union n’ont pas fait défaut. Faisant fi des problèmes logistiques que rencontre le pays – en partie imputables à la sortie de l’Europe –, le Lord a déclaré que les Britanniques étaient passés à autre chose et que seuls les Européens étaient toujours obsédés par le Brexit.

Comme c’était attendu, il a confirmé les provocations du gouvernement britannique en indiquant ne pas hésiter à utiliser l’article 16 s’il n’y avait pas d’amélioration sur le protocole nord-irlandais, ce qui aurait pour conséquence de suspendre le protocole. L’argument qui justifie une telle décision est à ses yeux la conservation de la paix et de la prospérité de l’Irlande du Nord, tout en rappelant que la province faisait partie du Royaume-Uni.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs