Accueil Société

Budget 2022: voici ce qui change pour chaque citoyen

La Vivaldi a trouvé un accord pour le budget 2022. Voici les principales mesures qui vous concernent.

Temps de lecture: 5 min

La coalition Vivaldi est finalement parvenue à composer sa partition pour l’année 2022. Après dix jours et une nuit de négociations budgétaires et une incertitude matinale quant à la conclusion de l’accord, la partition en « si mineur » s’est transformée en « la majeur », affirmait une source en marge de la conférence de presse de présentation de ce budget. « Nous avons un paquet de décisions très très large : fiscalité, marché du travail, développement durable », a énuméré le Premier ministre Alexander De Croo.

Favoriser le retour travail

La Vivaldi s’est largement penchée sur la réforme du marché du travail. Un plan de lutte relatif aux métiers en pénurie comprenant 12 mesures a ainsi été élaboré. Il s’agit notamment de favoriser la mobilité des travailleurs entre les Régions, de combiner allocation de chômage et travail dans un métier en pénurie, d’assouplir le cadre pour l’e-commerce ou encore d’assouplir la semaine horaire de travail.

Les travailleurs au chômage pourront donc cumuler une partie de leur allocation avec leurs premiers salaires s’ils retrouvent un emploi dans un secteur en pénurie. En outre, une défiscalisation partielle d’une série de primes régionales à la formation aux métiers en pénurie est également prévue. Le droit à la formation pour les travailleurs deviendra en outre individuel, avec un quota de cinq jours minimum par an.

Des mesures pour faciliter le travail de nuit dans le commerce électronique ont également été prises. Il s’agira d’une part de réactiver une mesure prise par le gouvernement précédent qui permet d’introduire le travail de nuit dans une entreprise de ce secteur dès lors qu’un syndicat est d’accord. D’autre part, les travailleurs qui, de manière individuelle, souhaitent travailler de nuit pourront également le faire.

Une semaine de 4 jours au lieu de 5

Par ailleurs, la Vivaldi a confirmé qu’elle ouvrait la possibilité de prester une semaine de travail de 38 heures en quatre jours au lieu de cinq. L’assouplissement des horaires de travail sera notamment ouvert aux personnes en coparentalité, permettant une alternance entre des semaines avec davantage de prestations et d’autres davantage libres pour la vie privée. L’harmonisation du congé de maternité des indépendantes et des salariées a également été décidée, a annoncé la vice-Première Sophie Wilmès.

Afin de favoriser l’emploi et augmenter les bas salaires, la cotisation spéciale de sécurité sociale s’éteindra pour financer une diminution de charges sur les bas et moyens salaires. Environ 300 millions pourront ainsi être utilisés pour éviter notamment les pièges à la promotion.

Réinsertion des malades longue durée

Une attention a également été portée sur la réinsertion des malades de longue durée. Le trajet de réintégration sera amélioré, notamment par un accompagnement plus précoce (après trois mois au lieu de quatre). Quant à la procédure de licenciement pour force majeure médicale, elle sera dissociée du trajet. L’employeur ne pourra y recourir qu’après neuf mois. De cette façon, le parcours de réintégration pourra s’étaler sur une durée plus longue. Un accord a également été conclu sur la suppression de l’exigence de certificat médical pour un jour d’absence, et ce pour trois jours par an.

Frais de garderie déductibles

D’autres mesures fiscales ont également été prises. Ainsi, la déductibilité fiscale pour la garde d’enfant passera à 14 euros par jour et par enfant. Les cotisations sociales des footballeurs professionnels seront augmentées. Une taxe sur les billets d’avion pour les vols de moins de 500 km a aussi été décidée. Par ailleurs, le gouvernement procédera à une revalorisation salariale des militaires.

Une taxe « passagers »

La « contribution » de 4 à 5 euros par passager au départ d’un aéroport belge pour une destination située à moins de 500 kilomètres a été annoncée dans l’exercice budgétaire pour ces prochaines années.

Depuis la Belgique, un seul aéroport et quatre destinations sont potentiellement visées par la nouvelle mesure : il s’agirait des passagers au départ à Brussels Airport vers Amsterdam (KLM), Francfort (Lufthansa et Brussels Airlines), Londres (British Airways et Brussels Airlines) et Paris (Brussels Airlines). A Charleroi, on confirme qu’il n’y a aucun départ pour une destination distante de 500 km ou moins. Et les vols entre Anvers et Londres ont été fauchés par la pandémie. Brussels Airlines ne veut pas entrer dans le détail des chiffres de départs pour ces quatre destinations.

Plus besoin de certificat médical pour un jour d’absence

La mesure supprimant l’exigence de fournir à l’employeur un certificat médical pour une maladie de courte durée a été adoptée par le gouvernement. Un compromis a dû être trouvé avec ceux qui craignaient les abus. Cette suppression ne vaudra finalement que pour une durée d’un jour et ne sera valable que trois fois par an. Pour rencontrer les craintes des organisations de classes moyennes, la mesure ne s’appliquera pas non plus aux entreprises de moins de 50 personnes. Du moins dans un premier temps.

760 millions pour faire baisser la facture d’énergie

C’est finalement un effort de 760 millions d’euros que le gouvernement fédéral a consenti pour faire baisser la facture d’énergie des consommateurs belges confrontés à la flambée des prix du gaz et de l’électricité. Mais pas pour tous les consommateurs. Le principal de l’effort portera avant tout sur les 440.000 ménages qui peuvent bénéficier depuis février de l’extension du tarif social. Ce tarif plus avantageux était déjà d’application pour 500.000 ménages – essentiellement des allocataires sociaux. Le gouvernement d’Alexander De Croo a donc a annoncé la prolongation de cette extension du tarif social pour trois mois supplémentaires, jusqu’à la fin mars 2022.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois alain, mercredi 13 octobre 2021, 7:48

    Et pourquoi n'a-t-on mis le prix de paquet de cigarettes à 9 ou 10 euros ? Là au moins cela aurait été une bonne taxe.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko