Accueil Culture Cinéma

«Eiffel», «Le dernier duel»… les sorties cinéma à ne pas manquer cette semaine (vidéos)

Nos critiques dans leur intégralité et les bandes-annonces.

Critique - Temps de lecture: 2 min

Eiffel (Martin Bourboulon)

Forts d’une intrigue sentimentale palpitante (qui supplante les enjeux historiques du film) et d’effets spéciaux qui offrent des plans vertigineux, Martin Bourboulon et les acteurs assument ce parti pris dans une mise en scène énergique qui rend autant hommage à la détermination d’un homme qu’à l’amour. Romain Duris et Emma Mackey s’inscrivent dans une dynamique moderne qui assume le baiser sur fond de coucher de soleil.

Le dernier duel (Ridley Scott)

Visuellement impressionnant, servi par un casting d’acteurs méconnaissables, le film se déploie en plus de 2h30, avec autant de batailles réglées au millimètre, de dizaines de figurants, de costumes et de décors fantastiques. Mais il convainc surtout en trouvant une résonance avec l’époque contemporaine. Captivant, au-delà du « simple » film historique.

Martin Luther King vs the FBI (Sam Pollard)

Si les temps ont changé, ce n’est pas le cas du problème racial aux Etats-Unis. Ainsi que le rappelle Sam Pollard, les questions posées dans ce contexte existeront toujours dans la mesure où « ce pays a été fondé sur le dos des esclaves ».

Tantas Almas (Nicolas Rincon Gille)

Cette ode aux victimes de la guerre civile colombienne n’accumule pas les témoignages mais repose sur l’histoire d’un père meurtri qui va aller au bout de sa quête. Mis en scène au rythme du fleuve, magnifiquement filmé, avec le cours d’eau comme architecture centrale, une jungle organique et des croyances insaisissables, le film est transcendé par la présence puissante de José, acteur amateur au visage s’emparant de l’écran.

Nous tous (Pierre Pirard)

Bruxelles, attentats de mars 2016. De quoi installer la peur. Toutes sortes de peur. Comment en sommes-nous arrivés là ? Pierre Pirard s’est interrogé et est parti à la rencontre de ces femmes et ces hommes qui luttent contre le repli sur soi et le rejet de l’autre, qui bousculent leurs certitudes et apportent des solutions à nos peurs. D’une rencontre en l’autre, il réunit les pièces du puzzle d’un monde inclusif qui le mène à Palmarin, petit village du Sénégal où règnent l’harmonie, la dignité et le respect.

Toutes les autres sorties cinéma

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Cinenews Voir les articles de Cinenews