Accueil Belgique Politique

Theo Francken sur le budget 2022: «La Belgique sera bientôt la Grèce»

Le député fédéral N-VA estime que trop peu d’efforts ont été consentis.

Journaliste au service Web Temps de lecture: 3 min

Les députés de la N-VA ont quitté la séance plénière de la Chambre mardi, avant que le Premier ministre n’entame la déclaration de politique générale, en signe de protestation contre les pratiques, selon elle, « non démocratiques » de la majorité et du gouvernement. « Fuir et tourner le dos est le point le plus bas de la démocratie, et c’est ce que nous avons vu », a réagi Alexander De Croo.

10947726-105

« On ne fuit pas car le débat aura lieu aujourd’hui et on sera là », a déclaré ce mercredi Theo Francken sur La Première. Les questions-réponses ont lieu ce matin à la Chambre. « On a le sentiment, dans l’opposition, qu’on utilise les mesures covid pour ne pas avoir un débat correct. L’année dernière, les débats ont eu lieu au Parlement européen afin de respecter les mesures sanitaires. Cette année, il n’y aura que onze personnes de notre groupe à la Chambre alors que nous sommes le plus grand groupe politique de Belgique. »

« Ceci n’est pas une démocratie », tweetait hier Theo Francken. Le gouvernement a donné une conférence de presse deux heures avant la présentation du budget à la Chambre. Le député a même symboliquement essayé de rentrer dans le « bunker », l’endroit où avait lieu la conférence de presse du Premier ministre.

Au total, la coalition Vivaldi compte consentir un effort de 3,3 milliards d’euros, soit, au total, 0,7 % du produit intérieur brut. Des chiffres budgétaires critiqués par le député N-VA. « On parle d’un déficit de 20 milliards d’euros pour l’année prochaine. Selon le Fonds monétaire international, si la Belgique continue comme ça va, on aura le plus gros déficit d’Europe d’ici 2024 : la Belgique va être comme la Grèce. On ne fait pas assez d’efforts budgétaires », estime-t-il. Le député pointe notamment le taux d’emploi du pays alors qu’un grand nombre de postes ne trouvent pas preneurs : « Il faut activer les chômeurs. »

Les malades de longue durée pourraient perdre 2,5 % de leur allocation s’ils refusent de remplir le questionnaire imposé après dix semaines ou s’ils ne se présentent pas auprès du coordinateur emploi. « Il y a des personnes malades et il faut le respecter, mais je ne peux pas croire qu’il y ait 500.000 malades de longue durée en Belgique. Et une sanction de 2,5 %, c’est une blague ? Si on pense que la personne peut vraiment travailler, il faut être plus ferme. »

Theo Francken se montre encore critique à propos des mesures d’aide pour payer les factures d’énergie. « Le groupe cible se sont les 20 % de la société qui ne travaillent pas. Le SP.A aime bien donner l’exemple de Deborah, caissière, mais elle va recevoir zéro euro d’aide. La classe moyenne est oubliée alors qu’elle peut aussi avoir du mal à payer ses factures. »

Seule la revalorisation des salaires dans l’armée semble trouver grâce à ses yeux. « C’est une bonne chose. Je soutiens la ministre Dedonder mais est-ce que cette mesure sera sans impact sur le budget de la Défense ? Je poserai la question à la ministre. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mercredi 13 octobre 2021, 21:07

    < mais je ne peux pas croire qu’il y ait 500.000 malades de longue durée en Belgique> et voila que Theo dans sa démagogie devient médecin. Le fait majeur serait, si les chiffres sont exactes, qu'il y ait 500 000 personnes malades au point de ne plus travailler depuis un an, et ça oui c'est inquiétant, et oui ça coute. Ne serait-il pas temps de vraiment se pencher sur le problème de la santé publique. Attention aussi à ne pas interpréter ce chiffres comme indicateur de maladies professionnelles.

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 13 octobre 2021, 12:03

    Et parmi ces 500.000, beaucoup ont réussi à obtenir un certificat médical d'invalidité ce qui est interpellant de la part du corps médical vu que, concomitamment aux grandes avancées syndicales obtenues en matière de sécurité au travail dans une économie où l'industrie lourde est en voie de disparition, on devrait logiquement connaître une baisse substantielle des cas et c'est tout le contraire qui se produit

  • Posté par collin liliane, mercredi 13 octobre 2021, 12:58

    A lire: "POUR L'INAMI,DUTROUX FUT INVALIDE JUSQU'EN JUILLET".

  • Posté par Louckx E., mercredi 13 octobre 2021, 10:19

    Là où la Belgique dépense : https://www.rtbf.be/info/dossier/chroniques/detail_la-belgique-bien-depensante?id=10850666

  • Posté par collin liliane, mercredi 13 octobre 2021, 10:01

    "Il y a des personnes malades et il faut le respecter mais je ne peux pas croire qu’il y ait 500.000 malades de longue durée en Belgique. Et une sanction de 2,5 %, c’est une blague ? Si on pense que la personne peut vraiment travailler, il faut être plus ferme. »; Franken a parfaitement raison.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs