Accueil Sports Athlétisme

La Kenyane Agnes Tirop, 4e du 5000 m aux JO de Tokyo, poignardée à mort chez elle

L’athlète de 25 ans aurait été poignardée par son ex-petit ami.

Temps de lecture: 1 min

L’athlète kenyane Agnes Tirop, qui a terminé quatrième au 5000 m lors des derniers Jeux Olympiques de Tokyo, a été retrouvée morte à son domicile dans le village kenyan d’Iten. Un membre du conseil d’administration de la fédération kenyane a déclaré au journal local The Standard que Tirop, 25 ans, a probablement été poignardé à mort par son ex-petit ami. Elle avait plusieurs coups de couteau dans l’abdomen.

Tirop était l’une des meilleures athlètes du Kenya. Lors des Championnats du monde de Londres 2017 et de Doha 2019, elle a obtenu le bronze dans le 10 000 mètres. Tirop a manqué de peu une médaille dans le 5000 mètres à Tokyo.

Le 12 septembre dernier, elle a battu le record du monde du 10 kilomètres sur route à Herzogenaurach, en Allemagne, dans une course réservée aux femmes. En 30 : 01, Tirop a amélioré de 28 secondes de l’ancien record du monde que la Marocaine Asmae Leghzaoui avait établi en 2002.

Elle a aussi remporté le titre mondial de cross-country en 2015 à Qingzhen Guiyang, en Chine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Analyse Bashir Abdi, de l’or sous les pieds

Vingt-sept ans après Vincent Rousseau (1994), Bashir Abdi a remporté le prestigieux marathon de Rotterdam. Le Belge a surtout fait voler en éclats le précédent record européen de la discipline, le portant à 2h03.36. Soit un bonus de 40 secondes ! Après sa médaille de bronze aux JO de Tokyo, il s’installe durablement dans le gotha de la discipline.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir