Accueil Sports Football Football à l'étranger

Qualifications Mondial 2022: la FIFA condamne les incidents survenus lors d’Angleterre-Hongrie et d’Albanie-Pologne

La Fédération mondiale de football (FIFA) a fermement condamné mercredi les incidents qui ont émaillé les matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022 Angleterre-Hongrie et Albanie-Pologne, mardi soir.

Temps de lecture: 2 min

À Wembley, des supporters hongrois ont violemment affronté la police londonienne après que des agents ont arrêté un supporter hongrois pour avoir proféré des insultes raciales à l’encontre d’un steward. Ils avaient précédemment sifflés les joueurs anglais qui avaient mis un genou au sol avant le coup d’envoi en soutien à l’action «Black lives matter».

À Tirana, le match entre l’Albanie et la Pologne a été brièvement interrompu. Après le but victorieux de Karol Swiderski à la 77e minute, les supporters albanais ont jeté des bouteilles sur le terrain.

La FIFA enquête actuellement sur ces incidents avant de prendre des mesures. «Nous condamnons toute forme de violence ou de discrimination», peut-on lire. «En tant que FIFA, nous avons une politique de tolérance zéro très claire à l’égard de ce comportement détestable dans le football.»

Le mois dernier, la FIFA a infligé à la Hongrie un match supplémentaire à huis clos en raison des propos racistes tenus par de nombreux supporters hongrois lors du match de qualification pour la Coupe du monde à Budapest contre l’Angleterre. Le milieu de terrain Jude Bellingham et l’attaquant Raheem Sterling ont été visés par des cris de singe.

En juillet, l’UEFA avait déjà imposé une sanction de deux matchs à huis clos à la Hongrie en raison du comportement des supporters hongrois lors des matches de l’Euro 2020 à Budapest et à Munich.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir