Accueil La Une Sports

Philippe Albert: «Au final, ce qui compte, ce sont les trophées»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Philippe Albert a joué quatre saisons et demie à Newcastle, entre 1994 et 1999, dont trois belles sous les ordres de Kevin Keegan. Encore aujourd’hui, l’Ardennais ne passe jamais inaperçu aux abords de St. James Park. Les supporters des Magpies ne l’ont pas oublié, et comment le pourraient-ils d’ailleurs ? Son but, un lob majestueux sur Peter Schmeichel lors d’un succès éclatant contre Manchester United, est resté dans toutes les mémoires.

Pourtant, au fil des années, Philippe Albert a quelque peu laissé de côté une équipe de Newcastle qui a progressivement dégringolé, sportivement mais aussi financièrement. « C’est un club que j’affectionne encore, évidemment. Mais j’ai perdu l’habitude de regarder les matches ces 10, 12 dernières années. L’ambiance n’était plus aussi explosive et le club luttait constamment pour sa survie. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Coupe Davis: le successeur de Van Herck sera connu dans une semaine

Après l’énorme désillusion ramenée de Corée du Sud, l’équipe belge va devoir réagir en septembre. Dès ce jeudi (tirage au sort), on connaîtra les prochains adversaires des Belges en barrages et, d’ici une semaine, le nom du nouveau capitaine belge sera dévoilé…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs