Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Les phases arrêtées, une anomalie statistique pour le Sporting de Charleroi

Après dix matches de championnat, le Sporting de Charleroi n’a toujours pas marqué sur phase arrêtée. Les Zèbres veulent corriger cette anomalie statistique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis le début de la saison, le Sporting de Charleroi a déjà tenté de très nombreuses combinaisons sur les différentes phases arrêtées, que ce soit sur corner ou coup franc, axial ou décentré. Toutefois, alors qu’ils se sont très souvent montrés dangereux en jouant de la sorte, les Carolos n’ont toujours pas inscrit le moindre but sur une telle phase, même si le 2-0 inscrit par Shamar Nicholson contre le Beerschot résulte d’un ballon mal repoussé après un coup franc. Toutefois, si l’on s’en tient purement au travail des phases arrêtées, ce but n’est pas le fruit de ce travail spécifique. « C’est une anomalie statistique de ne toujours pas avoir marqué sur phase arrêtée après neuf (NDLR, dix désormais) matches », pointait Edward Still au soir du revers contre Malines, lors duquel le Sporting avait tenté plusieurs combinaisons, en vain.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs