Accueil Monde États-Unis

Nucléaire iranien: les Etats-Unis font planer la menace militaire

L’accord de 2015 sur le nucléaire iranien bétonnait l’impossibilité pour Téhéran de se doter de la bombe atomique.

Temps de lecture: 2 min

Les Etats-Unis de Joe Biden ont fait planer mercredi la menace d’un recours à l’option militaire contre l’Iran en cas d’échec de la diplomatie pour empêcher Téhéran de se doter de l’arme atomique, faisant pour la première fois clairement écho aux avertissements israéliens.

Washington pense « qu’une solution diplomatique est la meilleure manière » d’éviter que la République islamique devienne une puissance nucléaire, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken lors d’une conférence de presse avec son homologue israélien Yaïr Lapid dans la capitale des Etats-Unis.

Pas de volonté constatée de la part de l’Iran selon les Etats-Unis

Mais il a manifesté, plus fermement qu’auparavant, son impatience, au moment où les négociations pour sauver l’accord international de 2015 sur le nucléaire iranien sont toujours suspendues depuis juin, dans l’attente que Téhéran accepte de revenir à la table.

« Il faut être deux pour dialoguer et nous n’avons pas constaté, à ce stade, de volonté d’en faire autant de la part de l’Iran », a déploré le secrétaire d’Etat, estimant une nouvelle fois que la « fenêtre de tir » pour revenir dans l’accord était « de plus en plus restreinte ».

« Nous sommes prêts à nous tourner vers d’autres options si l’Iran ne change pas de direction », a-t-il prévenu alors qu’il était interrogé sur la possibilité du recours à la force. « Nous envisagerons toutes les options. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 14 octobre 2021, 5:46

    Et voilà enfin les USA qui affichent leur vrai visage. Ils sont sortis d’un accord et ils veulent revenir à leurs conditions et en plus ils menacent de faire la guerre. On dirait que la débâcle afghane ne leurs a pas fait comprendre qu’ils ne sont et ne seront jamais les gendarmes du monde. S’ils sont poussés dans le dos par ces stupides et racistes Israeliens, c’est leur problème.

Aussi en USA

Donald Trump annonce le lancement de son réseau social

Avec son réseau social, l’ancien président Donald Trump veut « résister face à la tyrannie des géants des technologies », qui ont « utilisé leur pouvoir unilatéral pour réduire au silence les voix dissidentes en Amérique ».

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs