Accueil Économie Mobilité

Taxe aérienne: et le vainqueur sera Ryanair?

Une taxe sur les passagers qui prennent l’avion pour moins de 500km, est-ce un objectif budgétaire ou environnemental ? Quoi qu’il en soit, ça renforcera indirectement Ryanair. Plutôt que de remettre en question son modèle social…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Récolter 30 millions d’euros avec une taxe sur les voyages en avion de moins de 500 km a fait réagir même si, pour éviter d’inciter les passagers à aller chercher leur avion dans un pays voisin, la « contribution » serait limitée (4 à 6 euros). Réaction habituelle du secteur de l’aviation : les taxes aviations servent d’ajustement budgétaire plutôt que de s’attaquer réellement au problème des émissions de CO2. Il y a aussi des réactions moins rationnelles, genre : ce serait une machination francophone pour privilégier Charleroi au détriment de l’aéroport (national mais néanmoins flamand) de Bruxelles. En Belgique, le flou génère toujours quelques réflexes communautaires. Dans les milieux officiels, on explique que le principe de la taxe a été adopté mais que sa définition concrète et sa mise en route seront détaillées plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lambert A., mercredi 13 octobre 2021, 20:16

    Aujourd'hui, sur le site de la Nouvelle Gazette, le ministre Crucke, tout sourire narquois de mise, se disait ravi de cette taxe environnementale. Ce gars est vraiment un infâme menteur, particulièrement habité, tel son président, de parler pour faire de l'air à ses dents. Il sait très bien qu'aucun passager au départ du BSCA n'est concerné, puisqu'aucun vol (Ryanair) n'a de destination dans le rayon de 500 km. Par ailleurs, qu'est-ce qu'il se fout de l'environnement. Car encore en début de semaine, il se réjouissait de l'allongement de la piste. Ce qui permettra l'accueil de vols long courrier et donc de très gros avions. Donc, les riverains qui subissent déjà d'énormes nuisances (pollutions atmosphérique et sonore) seront encore bien plus impactés comme le sont déjà ceux de Bruxelles. Mais pour ce bon??? MR, qu'à cela ne tienne, tant que le tiroir caisse fonctionne pour un retour maximum aux actionnaires !!! Tout en n'étant pas Ecolo, j'en conclu cependant, que le MR nuit gravement à l'écologie !!!

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 15 octobre 2021, 10:46

    Oui ..et??? Je veux bien prendre le train pour les vols de plus de 500 kms..mais pennons l'exemple d'un vol pour l’andalousie (trajet que je connais bien)...2400 kms 3 heures en avion en train, depuis chez moi, car la belgique ne se résume pas à Bruxelles (n'en déplaise à beaucoup d'intervenant de ce forum) ... Je vais simplifier pour ne pas charger encore plus la barque et disons que je prends le train à Luxembourg (pour ne pas rajouter 3 heures au trajet en train depuis chez moi vers bruxelles sans compter les retards) Luxembourg - Paris Est Metro Paris Gare de Lyon - Peprignan Pepiganan - Barcelone BArcelone- Madrid Madrid - Malage 6 ruptures de charges !!!!, plus de 36 heures de trajet et je ne parle même pas du prix....les talibans verts n'ont aucun argument contre ça même en doublant le prix du billet d'avion ça ne changera rien !

  • Posté par Lambert A., mercredi 13 octobre 2021, 20:20

    rectificatif : ......particulièrement habitUé....

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs