Accueil Sports Football Football belge

Le football professionnel risque de vaciller sur les nouvelles bases fiscales

Dans le viseur du gouvernement en raison d’avantages fiscaux jugés injustes, le football belge risque de souffrir des mesures budgétaires annoncées mardi par le gouvernement Vivaldi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a déjà plus d’un an, le gouvernement Vivaldi avait annoncé haut et fort sa volonté d’initier une réforme censée diminuer les avantages fiscaux accordés aux sportifs professionnels ainsi qu’aux clubs, pourtant déjà impactés parfois assez lourdement par la crise sanitaire. Et il a tenu parole, promettant de faire des économies substantielles. Décryptage.

Quelles économies ?

Dans l’accord budgétaire rendu public mardi, le gouvernement a initié des mesures visant à lui faire économiser 43 millions d’euros, dont 30 seront directement liés à la réduction des avantages fiscaux existants. Les 13 millions restants concerneront essentiellement la réduction des commissions accordées aux agents de joueur mais aussi les avantages liés à un système de pensions jugé trop favorable ou la lutte contre la fraude fiscale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs